doublé. Lancés par les principaux fabricants d'appareils et de pellicules pour relancer leurs ventes, l'APS (Advanced Photo System) commercialisé depuis 1996, connaît désormais un véritable succè...

doublé. Lancés par les principaux fabricants d'appareils et de pellicules pour relancer leurs ventes, l'APS (Advanced Photo System) commercialisé depuis 1996, connaît désormais un véritable succès. Selon les chiffres de l'Observatoire des professions de l'image, quatre appareils compacts sur dix commercialisés en 1999 étaient des APS. Après une augmentation de 30 % en volume en 1998, les ventes de compacts APS ont à nouveau progressé en volume en 1999 de 28 %, pour atteindre 807 000 appareils. L'an dernier, les ventes de l'ensemble des équipements photographiques ont progressé de 16 % en valeur. Il s'est vendu au total, hors numériques, 2,15 millions d'appareils. Selon Jacques Hémon de l'Observatoire, la progression de l'APS devrait continuer cette année. Parallèlement, il s'est vendu 9,7 millions de films négatifs APS, soit une progression en volume de 62 %. Toutefois, le parc actuel d'appareils d'APS s'élève à environ 2 millions de boîtiers, soit seulement 10 % du parc total. Les ventes d'appareils photo numériques ont, pour la quatrième année consécutive, doublé en 1999, grâce à l'arrivée notamment de machines à très haute résolution. Il s'est vendu en France 179 000 appareils photo numériques. En valeur, le marché du numérique dépasse désormais celui des reflex : 750 millions de F, contre 672 millions. Le marché français de la photographie a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires de 25,1 milliards de F (y compris les agences et les professionnels), soit une progression de 4,5 %. Les films ont généré un chiffre d'affaires de 141 millions de F (+ 7,7 %) et les jetables 19 millions de F (+ 11,5 %). (Christine Weissrock - Atelier Paribas 09/03/2000)