La startup 1World propose études marketing basées sur le concept de “sondage social.” Une méthodologie qui serait moins chère et plus dynamique que les méthodes plus traditionnelles.

1World: le “sondage social” comme méthodologie de recherche marketing en ligne

Entretien à l’occasion de notre couverture de la conférence Tech Crunch Disrupt, qui s’est déroulée à San Francisco les 9, 10 et 11 Septembre.

Damien Leostic a plus de 15 ans d’expérience dans le marketing et le product management pour des géants technologiques américains. “Nous avions un besoin constant de toujours mieux comprendre le client et les tendances” explique-t-il à l’Atelier. “Afin, par exemple, de travailler sur les caractéristiques d’un produit, son coût, etc.” Les recherches marketing traditionnelles sont onéreuses, et peuvent parfois s’étendre sur plusieurs mois. Or, les entreprises ont plus que jamais besoin d’un retour immédiat et efficace. C’est pourquoi Damien Leostic et son co-fondateur Alex Fedosseev ont créé 1World, une société de service de recherche marketing, qui place au coeur de sa méthodologie le “sondage social.”

Le sondage social

Concrètement, 1World se présente sous la forme d’une plateforme sociale sur laquelle les utilisateurs peuvent répondre à des sondages thématiques, autrement dit des questions posées soit par des utilisateurs, soit par l’équipe de 1World, en fonction de l’actualité du jour et des grandes tendances du moment. Chacun peut ainsi poser des questions afin de prendre le pouls d’Internet sur des questions précises, ou répondre à des sondages afin de participer au débat. 1World utilise également cette plateforme pour conduire des recherches marketing pour ses clients, en quasi temps réel. Ce service peut être, d’après le fondateur, utilisé par les marketeurs afin de suivre l’évolution de la perception de sa marque, ou pour informer des décisions relatives à la conception ou au marketing d’un produit.

Adapter la recherche marketing aux besoins des marques

1World détermine avec son client plusieurs questions de sondage, qui sont poussées sur la plateforme 1World, sur les réseaux sociaux, ainsi qu’auprès des consommateurs existants de la marque. 1World combine les données récoltées auprès de ces différentes sources, et fournit à ses clients des rapports qui peuvent être ponctuels ou dynamiques, sur la durée. Afin de susciter plus d’engagement, les marques peuvent également offrir des récompenses aux participants - par exemple, des produits ou autres. D’après Damien Leostic, cette méthodologie de “sondage social” est plus adaptée que les méthodes traditionnelles aux besoins des marques aujourd’hui, et permet de faire des économies de temps et d’argent.

 

Rédigé par Alice Gillet
English editorial manager