Mais qui en profite ? Selon Meg Whitman, PDG de eBay, 40 000 exemplaires de la nouvelle console de Microsoft ont été vendus sur eBay depuis son lancement aux Etats-Unis. Evidemment, les acheteurs...

Mais qui en profite ? Selon Meg Whitman, PDG de eBay, 40 000 exemplaires de la nouvelle console de Microsoft ont été vendus sur eBay depuis son lancement aux Etats-Unis. Evidemment, les acheteurs ne paient pas le prix de vente effectif en magasin. Les Xbox 360 vendues aux enchères sur eBay le seraient en moyenne à 600 ou 700 dollars, soit un profit de 200 à 300 dollars pour le vendeur.

Justement, qui sont les vendeurs ? La pénurie de consoles qui a sévi quelques jours seulement après son lancement a certainement convaincu quelques acheteurs de la première heure de revendre leur console fraîchement acquise. Cependant, d'après des estimations de American Technology Research, le nombre de Xbox 360 (re)vendues via eBay représenterait 10 % des ventes totales de la console.

Certains pensent que des détaillants se seraient aussi fait de la marge sur le dos de la console. Aucune preuve ne démontre que ce genre de pratiques aient vraiment eu lieu. Mais il n'est pas impossible que certains distributeurs peu scrupuleux aient directement mis les consoles aux enchères sur eBay. Cependant, Microsoft n'a aucun moyen de pister les consoles confiées par ses propres soins aux distributeurs. D'autre part, aucun recours juridique ne lui permettrait d'empêcher les reventes.

Le lancement européen de la console, le 2 décembre dernier, était aussi menacé par des ruptures de stocks. Le nombre de consoles revendues sur eBay pourrait encore augmenter. Microsoft aimerait certainement, lui aussi, mettre ses Xbox 360 aux enchères et profiter directement du déséquilibre entre l'offre et la demande...

Microsoft a fixé le prix de vente de sa nouvelle console à 300 ou 400 dollars selon la version choisie. La Xbox 360 est donc vendue à perte . Paradoxalement, le géant de Redmond qui perd de l'argent sur chaque exemplaire vendu pour pouvoir afficher un prix raisonnable, réalise que sa console se vend bien, même à 600 dollars...

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/12/05)