L’agence conseil Incentive House France, spécialisée dans le marketing relationnel BtoB, a réalisé en décembre 2001 une étude sur le marché de la motivation en Fr...

L’agence conseil Incentive House France, spécialisée dans le marketing relationnel BtoB, a réalisé en décembre 2001 une étude sur le marché de la motivation en France, auprès de 602 entreprises (grands comptes et moyennes entreprises). Selon cette étude, plus de 80 % des entreprises sont concernées par des problématiques de motivation et / ou de fidélisation. Près de 60 % des opérations de fidélisation s’adressent aux clients finaux, 50 % environ sont destinées à des publics internes et près de 40 % au réseau de distribution. 70 % des entreprises conçoivent leurs projets en interne. Elles ne font appel aux prestataires que pour les dotations. 40 % des entreprises optent pour les chèques récompenses pour les collaborateurs, 60 % pour le cadeau pour les publics externes. Très sollicités également, les évènements sont souvent utilisés indépendamment des programmes de motivation. Les processus d’achat sont peu rationalisés et peu différentiés par cible. La compétence reste le critère dominant à 65,6 %, suivi de la capacité à gérer des opérations (57,7 %) puis du prix (56,3 %) et de la créativité (53,6 %). Plus de 40 % des entreprises prévoient d’augmenter leur utilisation de programmes / opérations. La même proportion est à la stabilité. Les prévisions sont plus stables pour l’achat simple de récompenses. Pour 30 % des dirigeants d’entreprises interrogées, les opérations de motivation et de fidélisation entrent dans l’univers du marketing relationnel, 22 % dans la communication et 20 % dans le marketing opérationnel. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/02/2002)