La maison d'enchères américaine Sotheby's, créée en 1744, et le numéro un mondial de ventes de livres par Internet, Amazon.com viennent d'annoncer leur alliance pour organiser des enchères sur l'In...

La maison d'enchères américaine Sotheby's, créée en 1744, et le numéro un mondial de ventes de livres par Internet, Amazon.com viennent d'annoncer leur alliance pour organiser des enchères sur l'Internet. Un site commun sothebys.amazon.com sera créé pour vendre aux enchères des objets de collection, comme les pièces de monnaie, les timbres, les jouets et les souvenirs de vedettes des arts. A cette occasion, pour 45 millions de dollars, Amazon.com a pris 1,7 % du capital de Sotheby's et acquis pour 1,7 % supplémentaire des options d'achat d'actions.

De son côté, Christie's, principal concurrent de Sotheby's, contrôlé par le financier français François Pinault, a annoncé il y a trois mois qu'il commencerait à vendre des photos, gravures et livres sur un site Internet en septembre prochain.

Début février, Sotheby's avait annoncé l'accord de 1 500 négociants d'art pour devenir membres de Sotheby's Internet Associates.

Amazon.com a ouvert il y a quelques semaines un site de vente aux enchères d'objets de collection, mais aussi de biens ordinaires (voir la revue de presse du 31/03). Dans un communiqué, Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, affirme "grâce à la réputation de Sotheby's pour expertiser, authentifier et trouver l'origine des objets d'art et la priorité accordée par les deux sociétés à leurs clients, nous avons l'intention de faire de notre site d'enchères le plus populaire et le plus fiable. Dans le monde de l'art, le plus gros problème avec les enchères en ligne est l'authentification. Qui peut mieux le résoudre que Sotheby's ?" Diana Brooks, le PDG de Sotheby's, a pour sa part, indiqué "Amazon.com nous apporte la meilleure technologie possible pour les ventes sur Internet, un excellent service clients et le nombre le plus important d'acheteurs sur l'Internet au monde". (Dépêche AFP du 16/06/1999 parue dans Yahoo ! France - Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 17/06/1999)