Les individus consomment de plus en plus des applications, modifiant ainsi leur accès au contenu et à l'information. Une tendance qui a des répercussions sur l'entreprise, dans sa manière de s'adresser à ses clients.

Les applications redéfinissent le rapport entre entreprise et consommateurs

 

De plus en plus connectés, les consommateurs sont aussi grands amateurs d'applications. Pour une entreprise, outre le côté ludique et le développement d'une "app", l'enjeu est dès lors de comprendre qu'il s'agit d'un outil permettant de construire une relation durable et transparente avec ses clients. Voilà ce que souligne Sogeti dans un ouvrage qui vient de paraître, "The App Effect". Dans celui-ci, le groupe rappelle que l'intérêt croissant des individus pour les applications fera émerger d'ici huit ans dix nouvelles manières de concevoir le rapport à l'information et au contenu. Autant de changements qui devront, de fait, être pris en compte par les entreprises dans le développement de leurs stratégies. Et notamment lorsqu'il s'agit de la relation client. Deux autres effets impliquent par exemple de redéfinir le rapport entre entreprise et consommateur. Le premier est l'augmentation du besoin d'informations en permanence, qui ouvre de nouvelles opportunités de discussion, voire de la relation.

Pour vivre heureux, ne vivons pas cachés

Selon le rapport, les entreprises devront ainsi veiller à mettre au point des modules dans lesquels elles pourront répondre aux consommateurs de manière précise et rapide. Le deuxième est un glissement vers des rapports plus engagés, plus émotionnels. Autre défi à relever pour les entreprises de demain : la transparence. En effet, une entreprise qui aurait eu naguère l'envie de glisser un document dans un tiroir pourrait voir cette pratique contreproductive. Car tout document numérisé peut être révélé sur les sites sociaux accessibles depuis une application, dédiés ou non. De manière moins radicale, les entreprises auront, et de plus en plus, à faire face à des consommateurs dont la dépendance à l'écran du mobile et la maîtrise des moyens de communications vont croissantes. De fait, la dépendance à l'écran est elle même renforcé par la simplification des logiciels qui renforcent un comportement centré sur le numérique, un comportement qui rend lui l'utilisation de l'information plus intuitive.

Mon cœur de métier ... n'est pas mon seul métier

Une autre révolution de "l'app effect" touche directement le business. En effet, en plus des nouvelles perspectives de relation avec le client, l'application tend à effacer les limites sectorielles. Parce qu'elles permettent la collaboration et leur utilisation à travers différents secteurs économiques, les applications facilitent l'innovation "trans-sectorielle". Le livre prend pour exemple "la communauté des systèmes du management de l'Energie de Panasonic" qui fait d'une compagnie spécialisée dans la technologie une entreprise qui agit dans le secteur de l'énergie. Enfin, dernier effet de la future dépendance aux applications : la surchauffe ou le blocage de la réflexion. En effet, ce livre met en garde contre le potentiel illimité du numérique qui peut mener à un blocage de la réflexion, ce qui nécessite de trouver des solutions pour contrebalancer l'addiction au numérique afin de garder le contrôle.