Chaque mois, le baromètre LemonAD fait un état des lieux et livre les tendances de la pub online via une dizaine d’indicateurs. En février le service de pige publicitaire LemondAD a pigé 378 sites...

Chaque mois, le baromètre LemonAD fait un état des lieux et livre les tendances de la pub online via une dizaine d’indicateurs. En février le service de pige publicitaire LemondAD a pigé 378 sites français. En février 2002, le nombre d’annonceurs ayant communiqué sur Internet s’élève à 1 150, le nombre de campagnes à 2 409 et le nombre de bannières à 5 687, soit en moyenne 2,1 campagnes par annonceur et 2,4 bannières par campagne. 10 secteurs concentrent toujours 78 % des annonceurs. Le secteur des sites éditoriaux arrive toujours largement en tête avec 36 %, devant le secteur distribution et e-commerce (13 %), les services, les divertissements et loisirs (7 % chacun), la finance (6 %), les institutionnels, associations, le transport et le tourisme, l’informatique (5 % chacun), les FAI, moteurs de recherche et le charme (4 % chacun). . 25 % des sites supports représentent 75 % des bandeaux diffusés. Voila France et Yahoo France arrivent en tête ex-aequo du top 5 des supports en nombre d’annonceurs (68 chacun), suivi par Le Gratuit (64), Lycos France (56) et Wanadoo France (51). En nombre de bannières, Voilà France arrive en tête du top 5 (308), suivi de Lycos France (299), Nomade (286), Club Internet (273) et Yahoo France (270). 25 % des annonceurs représentent 78% des bandeaux diffusés. M6 arrive en tête du top 5 des annonceurs en nombre de campagnes (64), suivi de Sports.com (33), eBay (31), Casino on Net (30) et Lycos (29). Lycos arrive en tête du top 5 des annonceurs en nombre de bannières (103) devant M6 (91), eBay (78), Tiscali (62) et Casino on Net (58). Les cinq bannières les plus diffusées en février 2002, repérées sur près de 25 sites pendant environ 18 jours sont M6 (le pire du), Voilà (perdu sur le web ?), Telethon (Ton PC s’ennuie ?), Tresor.emw.fr (Grand jeu « Tout ça pour qui ?) et Scoot (Testez). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 19/03/2002)