Le fonds de capital-risque Bay Partners va financer des entreprises pour qu'elles développent des applications destinées à la plate-forme Facebook...

Le fonds de capital-risque Bay Partners va financer des entreprises pour qu'elles développent des applications destinées à la plate-forme Facebook.
 
Pour mieux profiter des opportunités offertes par la nouvelle plate-forme Facebook, le fond de capital-risque américain Bay Partners va affecter plusieurs millions de dollars à des start up qui développent des applications pour le réseau communautaire Facebook. Ce programme baptisé AppFactory a été lancé aujourd'hui.
 
Facebook fait évoluer ses applications
 
Pour faire évoluer les fonctions offertes par son site, Facebook a décidé de faire appel, en mai dernier, à des développeurs externes. Il a ainsi conclu des partenariats avec Microsoft, Amazon, Photobucket et Jajah. Les fonctions nouvellement créées seront ensuite intégrées sur Facebook. Ses utilisateurs pourront alors les ajouter à leurs pages personnalisées.
 
AppFactory à l'aide des développeurs externes
 
De cette façon, le programme AppFactory fournira les fonds et les ressources techniques pour aider les entrepreneurs à identifier, à construire et à monétiser leurs applications destinées à Facebook. En outre, Bay Partners financera le développement des applications à hauteur d'une fourchette comprise entre 25 000 et 250 000 dollars.
 
Salil Deshpande, le directeur du programme AppFactory, a annoncé que 40 000 développeurs s'étaient déjà dits intéressés par ce projet.
 
Facebook, encore peu connu en Europe, représente une véritable opportunité pour les entreprises qui souhaiteraient y développer des applications. Entre mai 2006 et mai 2007, la croissance de ce réseau communautaire a progressé 89% sur le nombre de visiteurs uniques et avec un nombre de pages vues en augmentation de 143%, soit 16 milliards de pages.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 11/07/2007)