Paris. Depuis environ six mois, en direct de Hongkong, les foyers de la communauté chinoise du 13ème arrondissement reçoivent les premières images de la China News and Entertainment (CNE), la chaîne...

Paris. Depuis environ six mois, en direct de Hongkong, les foyers de la communauté chinoise du 13ème arrondissement reçoivent les premières images de la China News and Entertainment (CNE), la chaîne câblée en cantonnais, en mandarin et en anglais. La Lyonnaise Câble, après l'Europe, l'Egypte, les Etats-Unis, s'offre ainsi un grand bond vers l'Asie et proposera à partir du mois d'octobre, outre Hongkong et la CNE, les images de la China Central Television, la chaîne pékinoise. Comme le souligne le directeur de la programmation de la Lyonnaise, Gustavo Vainstein "Nous visons principalement la communauté chinoise du XIIIè, c'est-à-dire au moins 60 000 personnes, sans compter les sinophiles de plus en plus nombreux". La chaîne pékinoise, contrairement à la CNE diffusée entre une heure et cinq heures du matin, sera visible dans son intégralité dans les foyers parisiens. Le directeur de la programmation ajoute "nous proposerons bientôt un abonnement de 100 F incluant les deux chaînes chinoises, les étrangères, Paris Première et TV5". De plus, les téléspectateurs pourront regarder les programmes asiatiques, non plus seulement la nuit, grâce aux progrès du numérique. En prime aux 220 000 abonnés parisiens, qualité et quantité devraient être offerts sur des canaux moins saturés. A Paris, la télévision étrangère fait son chemin. CNN (américaine), BBC (anglaise) ont été rejointes sur le réseau de la lyonnaise par l'Allemande ZDF, l'Italienne RAI, la Portugaise RTPI, l'Espagnole TVEI, l'Egyptienne ESC. (Le Figaro - 05/08/1997)