Au 3ème trimestre de l’exercice 2002/2003, clos le 31 décembre 2002, le groupe Bigben Interactive, spécialiste de la distribution de logiciels de jeux vidéo, a réalisé un chiffre d’affaires ...

Au 3ème trimestre de l’exercice 2002/2003, clos le 31 décembre 2002, le groupe Bigben Interactive, spécialiste de la distribution de logiciels de jeux vidéo, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 110,23 millions d’euros, en baisse de 7,2 % par rapport au 3ème trimestre 2001/2002. Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires consolidé atteint 203,45 millions d’euros, en baisse de 16,2 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Ce chiffre traduit l’impact de l’abandon de l’activité de distribution non exclusive au sein de la filiale britannique. Hors Royaume-Uni, les ventes du groupe progressent sur cette période de 13 %. L’activité au cours du 4ème trimestre de l’exercice restera soutenue avec un catalogue en constant renouvellement d’accessoires pour les consoles actuelles et une gamme complète d’accessoires disponibles pour la nouvelle console GameBoy Advance SP dès sa sortie en mars 2003. Compte tenu de l’abandon de l’activité de distribution classique au Royaume-Uni et de ventes de consoles liées à la période de Noël inférieures aux objectifs, le groupe table sur un chiffre d’affaires annuel inférieur à 270 millions d’euros. Toutefois, le groupe espère pouvoir dégager un résultat net consolidé avant survaleurs significativement bénéficiaire. En 2002, le marché du jeu vidéo européen a crû de plus de 10 % et continuera à croître, dans les deux prochaines années, au rythme des ajustements de prix des consoles et des sorties de nouveaux jeux vedettes. Le parc installé se situe en moyenne à 15 % des foyers, contre plus de 30 % pour les machines d’ancienne génération. Le marché présente ainsi un potentiel de croissance encore important. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 13/02/2003)