électronique. BMW Group vient de réussir le déploiement dans huit pays de son nouveau projet de commerce électronique, le Centre Virtuel BMW, et prévoit de passer en production dans quatre autre p...

électronique. BMW Group vient de réussir le déploiement dans huit pays de son nouveau projet de commerce électronique, le Centre Virtuel BMW, et prévoit de passer en production dans quatre autre pays d’ici la fin 2001. L’une des composantes technologiques clés de ces nouveaux sites web proposant à leurs visiteurs de nombreuses informations sur les trois lignes de produits BMW: les motos, les voitures et la nouvelle Mini, est la plate-forme e-business BEA WebLogic. Selon une récente enquête, 40 % des clients européens et 70 % des clients nord-américains utiliseraient le web pour trouver leur prochaine voiture ou moto BMW et 10 % la commanderaient même en ligne. Afin de réagir rapidement à ces nouveaux comportements, BMW Group a commencé à développer dès la mi-2000 un nouveau projet ambitieux de commerce électronique. Objectif: créer un portail proposant des informations très complètes ainsi qu’un environnement personnalisé et interactif permettant aux visiteurs de se familiariser avec les produits BMW. Ce Centre virtuel viendra appuyer les activités commerciales du groupe dans chaque pays concerné, en permettant notamment aux clients potentiels d’entrer en contact avec les concessionnaires de leur région. L’application comporte six modules: un configurateur permettant aux clients d’assembler la voiture de leurs rêves, deux modules pour demander des informations et des offres, un composant d’évaluation permettant d’estimer la valeur des voitures et motos d’occasion, et des modules permettant de localiser en ligne le concessionnaire le plus proche et de prendre rendez-vous pour un essai. Après une phase de test conduite en France et en Afrique du Sud, le Centre Virtuel BMW est mis en place en Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/08/2001)