Faut-il codifier la blogosphère? Après les menaces de mort prononcées à l'encontre de la bloggeuse Kathy Sierra, l'éditeur Tim O'Reilly est monté au créneau. Il vient d'élaborer un code de bonne conduite afin d'encadrer les blogs...

Faut-il codifier la blogosphère? Après les menaces de mort prononcées à l'encontre de la bloggeuse Kathy Sierra, l'éditeur Tim O'Reilly est monté au créneau. Il vient d'élaborer un code de bonne conduite afin d'encadrer les blogs. Mais cette charte est loin de faire l'unanimité auprès des bloggeurs. Panorama.
 
Fin mars, la propriétaire du blog Creating Passionnate Users, Kathy Sierra, avait décidé de suspendre les publications sur son site, après avoir reçu des menaces de mort dans les commentaires de ses posts.
 
Pour Tim O'Reilly, qui est soutenu dans sa démarche par Jimmy Wales, le créateur de l'encyclopédie collaborative Wikipédia, "la blogosphère est un espace de communication franche et ouverte, où la sincérité ne doit pas signifier un manque de civilité". A son avis, 6 commandements s'imposent pour une meilleure harmonisation de la blogosphère, tels que la responsabilité de ses propos et de ceux des internautes tenus en ligne, la fin des commentaires anonymes, la résolution des conflits par voie privée, l'engagement de ne tenir que des propos cohérents avec sa pensée, ou encore l'ignorance des trolls.
 
Mais le texte, illustré d'une étoile de shérif sur laquelle on peut lire civilty enforced (la civilité renforcée), censé prôner seulement la courtoisie, dérange par sa rigueur. Les réactions n'ont pas tardé à fuser, sur le blog de Tom O'Reilly comme sur la blogosphère en général.
 
Ainsi Marianne Richmond, chef d'entreprise dans le civil, s'est indignée sur BlogHer sur le fait qu'il "n'y a pas une seule blogosphère, mais plusieurs. Des bloggeurs combinent les approches, certains passent d'un type de blogosphère à l'autre, d'autres ne le font pas. La transparence, l'authenticité, l'honnêteté sont considérées comme des fondamentaux par la majorité des bloggeurs. Mais s'il existait un code éthique universel du bloggeur, comment serait-il imposé et par qui? Peut-on être éjecté de la blogosphère pour incivilité?".
 
D'autres pointent la réduction de la liberté d'expression. Or, précise un bloggeur sur le site de Tom O'Reilly, "les blogs sont le seul moyen de protester pour les peuples opprimés".
 
La blogosphère française, pour sa part, dispose d'une charte Néthique de bonne conduite générale lancée par l'association des Humains associés. 200 blogs environ l'ont adoptée.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/04/2007)