La société britannique de télévision à péage, BSkyB, détenue à 40 % par le groupe News International de Rupert Murdoch et à 16,6 % par Pathé, vient d'annoncer que son bouquet numérique de 140 chaîn...

La société britannique de télévision à péage, BSkyB, détenue à 40 % par le groupe News International de Rupert Murdoch et à 16,6 % par Pathé, vient d'annoncer que son bouquet numérique de 140 chaînes Sky Digital, lancé le 1er octobre dernier, avait dépassé ses prévisions avec plus de 350 000 abonnés numériques fin janvier "un record mondial de rapidité" pour le lancement d'un nouveau service de télévision numérique. Tout en annonçant un objectif de 1 million d'abonnés numériques pour le mois d'octobre 1999, Mark Booth, le directeur général de BSkyB a rappelé "aucun autre lancement de service numérique n'a attiré le même nombre de clients en si peu de temps. Après quatre mois d'existence, DirectTV avait environ 200 000 abonnés aux Etats-Unis, sur un bassin de population beaucoup plus large, et CanalSatellite comptait environ 100 000 abonnés". Plus de 30 % des 350 000 abonnés déjà enregistrés par Sky Digital sont des nouveaux abonnés, le reste étant constitué par des abonnés analogiques de BSKyb ayant basculé vers le numérique.

L'annonce de ce succès a aussitôt fait chuter hier de 7 % le cours de Carlton, coactionnaire de la plate-forme de télévision numérique hertzienne concurrente ONdigital, lancée en novembre dernier. Michael Green, le patron de Carlton, sans dévoiler les premiers résultats commerciaux de ONdigital a indiqué qu'elle "allait consolider ses débuts prometteurs" en renforçant son offre de programmes par l'introduction de services interactifs.

Le patron de BSkyB fournissant une grande partie des programmes de ONdigital reconnaît "nous ne voyons pas ONdigital comme un concurrent potentiel de Sky Digital, mais nous pensons qu'il y a une place pour eux dans les foyers où l'on ne peut pas s'abonner à Sky ou au câble".

BSkyB a également annoncé que sa filiale commune avec BT, Midland Bank et Matsushita, Open TV, va expérimenter au printemps ses premiers services de banque et de commerce électroniques (avec les distributeurs Dixons, Argos