Musique : Les labels américains négocient avec les internautes fraudeurs - La RIAA (Recording Industry Association of America), association regroupant les filiales américaines des cinq grandes ...

Musique : Les labels américains négocient avec les internautes fraudeurs - La RIAA (Recording Industry Association of America), association regroupant les filiales américaines des cinq grandes maisons de disques mondiales (Warner, Sony, Universal, EMI et BMG Music) a commencé à proposer des arrangements à l’amiable aux internautes soupçonnés d’infraction à la législation sur le droit d’auteur. Depuis septembre dernier, l’association avait engagé des poursuites judiciaires à l’encontre de centaines d’internautes convaincus de piratage musical. Rappelée à l’ordre par des associations de consommateurs, lui reprochant son excès de zèle, la RIAA a assuré que désormais elle avertirait par courrier les internautes, et leur proposerait la négociation d’un arrangement avant qu’ils ne fassent l’objet d’une plainte. Stephen King overbooké - Le célèbre écrivain de romans de science-fiction a décidé de remettre à plus tard sa collaboration à un programme éducatif d’enseignement de la littérature par le biais d’Internet. Les quelques 36.000 collégiens de l’Etat du Maine qui devaient profiter de ces cours interactifs devront patienter au moins un an, l’auteur de best-sellers s’avouant trop occupé par sa création pour l’instant ! Wi-Fi – Succès des « hot spots » - Les deux cabinets DirectPanel et Tangenciels ont conjointement mené une étude auprès de 1547 internautes sur leurs attentes quant à la technologie Wi-Fi. Les « hot spots », ces lieux publics dans lesquels le Wi-Fi commence à être proposé, sont largement plébiscités par les sondés, qui citent notamment les gares et les aéroports. A domicile, le Wi-Fi mettra sans doute plus de temps à décoller, même si d’après les déclarations d’intentions, on peut tabler sur 900.000 utilisateurs du Wi-Fi à domicile en 2005. Deux freins à une utilisation massive du Wi-Fi sont nettement visibles cependant : le prix, cité par 59 % des sondés, et la sécurité, citée par 52 %. (Atelier groupe BNP Paribas – 20/10/2003)