Les derniers instants de M6net – La page d'accueil de M6net diffuse un message à ses abonnés, les informant de l'arrêt de leur activité de fournisseur à Internet, le 31 décembre prochain. Le ...

Les derniers instants de M6net – La page d’accueil de M6net diffuse un message à ses abonnés, les informant de l’arrêt de leur activité de fournisseur à Internet, le 31 décembre prochain. Le groupe, qui avait mis en place ce service il y a trois ans, justifie son arrêt par la volonté de M6net de se recentrer sur ses activités premières, l’information et le divertissement. A ses abonnés, qui vont donc voir leurs boîtes électroniques désactivées, M6net recommande l’offre Wanadoo, dont la publicité est insérée dans son message d’information. Spam – le retour du virus Mimail - Attention virus ! Vendredi dernier, « Mimail.C » a fait son apparition en Europe et aux Etats-Unis, infectant des milliers d’ordinateurs de particuliers et d’entreprises en quelques heures. C’est par courrier électronique que la nouvelle version de ce virus se propage : l’utilisateur reçoit un message dont l’objet est « our private photos ??? », et dont l’expéditeur est un contact du carnet d’adresses de l’utilisateur… une technique bien connue des spammeurs, assurant un taux d’ouverture et une rapidité de transfert du message plus importants. « Mimail.C »infecte la machine de l’utilisateur, mais installe également un logiciel SMTP permettant l’envoi intempestif de courriers électroniques porteurs du virus à l’ensemble du carnet d’adresses de l’utilisateur. Selon les spécialistes de la sécurité, le risque représenté par ce virus serait moyen et les dernières versions d’anti-virus suffiraient à s’en débarrasser. « Mimail.C » pourrait cependant paralyser certains sites Internet, notamment ceux qui génèrent un grand nombre d’e-mails. Ebookers : reprise de l’activité – C’est un excellent trimestre qui s’achève pour le voyagiste en ligne Ebookers, dont le chiffre d’affaires a doublé par rapport à l’année dernière. Le groupe a dégagé un bénéfice de 1,9 millions, contre une perte de 1,17 millions d’euros au troisième trimestre 2002. Le groupe semble confiant concernant le dernier trimestre de l’année ; il semblerait que le Sras et la Guerre en Irak soient moins présents à l’esprit des touristes, qui ont déjà effectué un bon nombre de réservations pour l’hiver. (Atelier groupe BNP Paribas – 03/11/2003)