PC". Ce système est basé sur la transmission à haut débit des informations de sites Web par satellite. Comme l'explique Nathalie Coste de la chaîne cryptée "nous effectuerons dans la foulée les tes...

PC". Ce système est basé sur la transmission à haut débit des informations de sites Web par satellite. Comme l'explique Nathalie Coste de la chaîne cryptée "nous effectuerons dans la foulée les tests ultimes de cette architecture auprès d'un panel de 200 abonnés avant la commercialisation de ce service dans le courant de l'année". Canal + souhaite lancer sur le marché un décodeur universel capable à la fois de gérer les abonnements à une ou plusieurs chaînes cryptées, de communiquer avec des équipements périphériques (console de jeux, chaîne hi-fi, ordinateur) et de manier les données IP. En utilisant le satellite, le groupe estime qu'il peut proposer un accès à Internet 10 fois plus rapide qu'avec le meilleur des modems actuels "25 % des internautes changent aujourd'hui de fournisseur d'accès, ou pire, se détournent d'Internet parce qu'ils sont déçus par la performance des liaisons. Avec le satellite, nous voulons leur offrir la possibilité d'accéder aux technologies à haut débit où qu'ils se trouvent, même en rase campagne". L'absence d'infrastructure au sol limite les investissements à la location de la bande passante, réduite elle-même en raison d'une gourmandise moindre des écrans d'ordinateurs comparés à ceux des télévisions "cela nous permettra de proposer plus de services pour un coût d'abonnement équivalent à celui des fournisseurs d'accès actuels". Toute une gamme de produits adaptés à un nombre restreint d'usagers comme la fourniture à la demande de programmes interactifs d'enseignement à distance, pourrait ainsi être proposée. Disposant d'un stock de droits audiovisuels importants dans l'univers du sport, le groupe se constitue actuellement une base de données vidéo, permettant à l'usager de visionner par exemple le but de tel joueur sur l'écran de son ordinateur, ou bien de consulter les bandes-annonces des films à l'affiche.... Basée sur la solution sécurisée du cryptage, une fonction de commerce électronique est également prévue. Alors que des opérateurs espagnols, italiens, allemands se déclarent prêts à en acquérir la licence, Canal + espère convertir à sa technologie en France près de 100 000 internautes en trois ans. (Les Echos - 24/03/1998)