Ayant déjà lancé en Grande-Bretagne avec Granada le bouquet de télévision numérique terrestre On Digital, le groupe britannique Carlton vient de rejoindre le groupement Onda Digital, mené par l'op...

Ayant déjà lancé en Grande-Bretagne avec Granada le bouquet de télévision numérique terrestre On Digital, le groupe britannique Carlton vient de rejoindre le groupement Onda Digital, mené par l'opérateur de télécommunications Retevision, pour demander une licence en Espagne de télévision numérique par voie hertzienne. Onda Digital est l'unique candidat à la gestion du futur bouquet numérique hertzien pour diffuser un total de 14 chaînes. Le verdict officiel de l'appel d'offres, qui ne fait aucun doute, sera connu le 30 juin prochain. Détenant une participation de 49 % dans OD, Retevision contrôlera ainsi la télévision numérique hertzienne espagnole. Carlton a pris une participation de 7,5 % avec une option pour 10 % supplémentaires. D'autres investisseurs ont rejoint Onda Digital, comme la société de production catalane Madia Park qui a pris 15 % du capital. La société d'investissement Sofisclave contrôle aussi 15 %. Le reste du capital d'OD (12 %) est réparti entre six caisses d'épargne. Selon l'appel d'offres, OD devra émettre en clair au moins 4 heures par jour et 32 heures par semaine. Dès que le bouquet sera en mesure de couvrir au moins 20 % de la population, OD pourra démarrer. Ce taux de couverture devrait atteindre les 50 % avant le 30 juin 2000, 80 % à la fin 2002 et 95 % dans un délai maximal de dix ans. Les postes récepteurs actuels, munis seulement d'un décodeur, pourront capter les émissions d'OD. Les trois télévisions privées et les télévisions publiques régionales auront droit à deux chaînes numériques hertziennes avec une capacité de huit programmes. L'utilisation progressive du numérique conditionnera le renouvellement des concessions attribuées à Antena 3, Tele 5 et Canal+. (Les Echos - la Tribune - 3/05/1999)

______________________________________________________________________________________________

Christine Weissrock GIE Atelier de veille technologique e-mail: cweissrock@atelier.fr 00 01 30 07 50 38 Fax. 00 01 30 07 50 39 Dirigé par Jean-Michel Billaut, l’Atelier, cellule de veille technologique de Paribas, dispose d’un BBS (le Babillard de l’Atelier) ouvert gratuitement à ses abonnés, d’un Web (http://www.atelier.fr) et organise des ateliers pour ses abonnés. Jean-Michel Billaut dirige également la publication du “Journal de l’Atelier” vendu par abonnement, diffusé par les Editions La Pérouse. L’abonnement à ce journal donne accès aux ateliers. (Pour obtenir un spécimen, merci d’en faire la demande à Danièle Pellemeule ( 00 01 45 01 72 96 e-mail dpellemeule@atelier.fr).

La revue de presse française que nous éditons sur le Babillard de l’Atelier est pour l’instant libre de droit. Merci de nous informer de vos diffusions et d’indiquer la source.