Fnac.com, lancé en 1999, réalise en 2002 un chiffre d’affaires en progression de 55 % par rapport à 2001. En décembre, Fnac.com s’est classé au 13ème rang parmi les magasins Fnac en France ...

Fnac.com, lancé en 1999, réalise en 2002 un chiffre d’affaires en progression de 55 % par rapport à 2001. En décembre, Fnac.com s’est classé au 13ème rang parmi les magasins Fnac en France. Les activités Internet (Fnac.com, surcouf.com et eveiletjeux.com) ont représenté 2,1 % du chiffre d’affaires total du groupe Fnac en 2002, contre 1,2 % en 2001, soit 75 millions d’euros. Les ventes de Noël ont augmenté d’environ 50 % par rapport à décembre 2001. Elles représentent 20 % du chiffre d’affaires global 2002 de Fnac.com. Le nombre moyen de visiteurs uniques par jour a été de 250 000 en décembre, soit le double de la moyenne annuelle. Le volume de colis expédiés le vendredi 20 décembre, journée record, a été multiplié par quatre par rapport à une journée habituelle. Le panier moyen a augmenté de 15 % par rapport à l’an passé. Les ventes d’appareils photos numériques ont augmenté de plus de 500 % lors des fêtes par rapport à la même période de 2001. Sur l’ensemble de l’année, les ventes d’appareils photos numériques ont crû de plus de 300 %. Parmi les familles ayant enregistré les plus fortes hausses figurent les produits techniques (micro et télécoms, image et son) dans leur ensemble ainsi que le rayon DVD et vidéo (domination du DVD avec 85 % des ventes). Les produits techniques représentent à ce jour 30 % du chiffre d’affaires de Fnac.com. Les ventes de produits liés à l’image et au son (home cinéma, lecteurs et enregistreurs DVD, appareils photos ...) enregistrent une progression de 192 %. La micro-informatique croît de 82 %. La vidéo (cassettes et DVD), deuxième catégorie de produits enregistrant la plus forte hausse, augmente de 91 %. Jan Löning, président directeur général de Fnac.com, affirme « Nous prévoyons une poursuite de notre croissance forte. Notre ambition est de devenir le premier magasin de la Fnac d’ici trois ans et d’atteindre 10 % de son chiffre d’affaires total d’ici cinq ans ». (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 21/01/2003)