Les chiffres confirment de mois en mois l'explosion du commerce électronique outre- Atlantique. Alors que Forrester Research estimait à 8 milliards de dollars le marché des particuliers, une récen...

Les chiffres confirment de mois en mois l'explosion du commerce électronique outre- Atlantique. Alors que Forrester Research estimait à 8 milliards de dollars le marché des particuliers, une récente étude de Boston Consulting Group (BCG) le fixe pour 1998 à 13 milliards de dollars, soit 75 milliards de F. Cette année, ce montant connaîtra une croissance de 200 %. Même si cela peut paraître incroyable, ce chiffre a de fortes chances d'être réaliste. Le BCG a en effet réalisé cette étude à la demande de Shop.org, un organisme regroupant la grande majorité des sites de commerce électronique aux Etats-UNis. Les 127 plus importants opérateurs ont participé à l'étude. Selon elle, les meilleurs ventes concernent l'informatique (27 %), les services financiers (26 %), les ventes aux enchères (16 %), le tourisme (15 %), 6 % seulement pour les livres et les loisirs, le reste ne représentant que quelques pour cent. De plus, cette étude fait apparaître deux tendances significatives. Tout d'abord, les entreprises commerciales traditionnelles réalisent 59 % du chiffre d'affaires sur Internet. De plus, le coût d'une vente serait beaucoup plus élevé sur Internet que dans les formes de vente classique : 26 dollars par commande sur Internet, contre 2 dollars dans le commerce traditionnel et 3 dollars dans la vente par correspondance. Des frais de marketing et de promotion particulièrement élevés seraient à l'origine de ce surcoût. (Le Management face aux Nouvelles Technologies - avril 1999)