Le Conseil de la Concurrence vient de donner raison à ScanCoupon, au terme d’une action engagée contre la société Sogec Gestion pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché du traitement ...

Le Conseil de la Concurrence vient de donner raison à ScanCoupon, au terme d’une action engagée contre la société Sogec Gestion pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché du traitement des bons de réduction (clearing). Sogec Gestion, condamnée pour abus de position dominante, s’est vu infligée la sanction pécuniaire maximale applicable de 76 244 euros. Le Conseil de la Concurrence enjoint à Sogec Gestion de suspendre sans délai la clause d’exclusivité contenue dans ses contrats d’adhésion, de cesser pendant cinq ans de proposer à ses clients des contrats contenant une clause d’exclusivité, de cesser de pratiquer la rétention de codes en cas de mention d’une autre banque de coupons et de ne plus exiger la suppression du double codage. En novembre 2000, ScanCoupon avait déjà obtenu de la Cour d’Appel de Paris une décision favorable rendant effective la réciprocité des flux de coupons entre les prestataires. Depuis cette date, la part de marché de ScanCoupon est passée de 3 % à plus de 20 % en six mois en 2001. Depuis sa création en 1996, ScanCoupon, spécialisée dans le métier du traitement des données promotionnelles et des coupons de réduction, automatise toute la chaîne via un logiciel de gestion permettant le contrôle immédiat de la validité des coupons lors du passage en caisse, leur transfert par voie électronique, le remboursement des points de vente par virement bancaire et la mise à disposition en temps réel de statistiques pour les annonceurs sur Internet (http://www.scancoupon.fr). ScanCoupon fait partie de l’offre globale de couponing du groupe High Co, présente en France, Belgique et Espagne. Le couponing a représenté 20 % de la marge brute pro-forma du groupe High Co en 2001. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 18/06/2002)