Selon une étude de l'Institut Médiangles sur les acheteurs en ligne, 9,9 % des internautes français, soit 580 000 personnes, ont effectué, entre octobre 1998 et mars 1999, des commandes sur Internet...

Selon une étude de l'Institut Médiangles sur les acheteurs en ligne, 9,9 % des internautes français, soit 580 000 personnes, ont effectué, entre octobre 1998 et mars 1999, des commandes sur Internet pour 1,2 milliard de F dans trois domaines principaux : l'informatique, l'édition (livres et disques) et les voyages. L'étude précise que ce montant comprend les achats, commandes ou réservations réalisés sur le web, que le paiement soit fait en ligne ou non, qu'elle émane de particuliers ou de professionnels et que les commandes aient été faites sur des sites Français ou étrangers L'informatique arrive largement en tête (219.000 personnes), suivie par les livres (132.000), les disques (108.000) et les billets d'avion et de train (131.000). Deux acheteurs sur trois ont directement payé en ligne, un sur trois a payé de façon indirecte. Médiangles relève "En un an, cette proportion a été inversée, preuve d'une mutation très rapide des modes de paiement". Représentant 43 % des internautes "les particuliers forment le public le plus concerné par le commerce électronique". 82% des acheteurs avec paiement direct sont des internautes à titre privé, 36% sont des internautes à titre professionnels, certains se retrouvant dans les deux catégories. Sans aucune surprise, les acheteurs sur Internet disposent d'un haut pouvoir d'achat. La part des CSP+ parmi les utilisateurs du web est double de celle qu'ils représentent dans la population. Ceci est encore plus sensible parmi les acheteurs en ligne. Bien que l'Ile-de-France conserve une longueur d'avance, aucune région n'échappe à l'e-commerce.