désormais possible. Depuis le début de la semaine, l'Hyper U du centre-ville s'est connecté sur Internet. Après avoir pianoté leur listes de courses chez eux sur ordinateur, les clients peuvent dés...

désormais possible. Depuis le début de la semaine, l'Hyper U du centre-ville s'est connecté sur Internet. Après avoir pianoté leur listes de courses chez eux sur ordinateur, les clients peuvent désormais se les faire livrer tranquillement à domicile le soir même. Jusqu'à présent, si les boutiques virtuelles proposent d'acheter des livres, CD, logiciels, vêtements...., personne n'avait encore osé les denrées périssables. Ayant un site depuis quelques mois, Auchan se contente de vendre à distance du matériel hifi, vidéo ... L'accueil des habitants de Parthenay à ce nouveau service a été un tel succès que l'on peut penser que d'autres distributeurs s'y mettront prochainement. Dès le premier jour, le site a enregistré 2 000 connexions, 4 000 le second ... à tel point que le troisième jour, la capacité du serveur a été doublée. Il faut reconnaître que depuis la numérisation de la ville, initiée par son maire, Michel Hervé, les Parthenaisiens sont spécialement branchés. En trois ans, se sont ouverts quatre espaces multimédias gratuits en libre service et l'équipement multimédia des foyers a fortement progressé grâce à l'opération Mille Micro (un ordinateur, un modem, un abonnement comprenant une heure de connexion gratuite par jour pour 300 F par mois). Une véritable communauté s'est créée peu à peu à Parthenay qui compte aujourd'hui une moyenne de connexions à Internet semblable à celle des Etats-Unis. Les articles proposés par l'Hyper-U sont regroupés par besoins ou par pièces de la maison "nous nous sommes aperçus que les consommateurs élaborent leur liste de course par univers et non par rayon. Chaque article peut en plus être visualisé, sachant que nous avons aussi développé les informations produits - pourcentage de viande, prix au kilo et à la pièce en Francs et en euros". Très convivial, ce site propose en outre le trombinoscope du supermarché affichant ainsi la photo de Paul le pâtissier, de Patrick le boucher.... ainsi que les lieux où ils vivent et leurs hobbies .... Les clients peuvent aussi faire leurs remarques par e-mail. Actuellement seuls 5 000 produits sur 70 000 sont disponibles à distance, mais sur simple remarque d'un client, d'autres produits peuvent aussitôt être référencés. (Le Figaro - 23/09/1997)