Créée en 1992, Cryo Interactive Entertainment s’est rapidement fait un nom chez les “gamers” jeunes adultes en quête d’aventures interactives en trois dimensions. “Versailles: complot à la cour du...

Créée en 1992, Cryo Interactive Entertainment s’est rapidement fait un nom chez les “gamers” jeunes adultes en quête d’aventures interactives en trois dimensions. “Versailles: complot à la cour du Roi-Soleil” sorti en 1996 s’est ainsi vendu à 250 000 exemplaires, les suivants “Atlantis, légende d’un monde oublié” (300 000) et “Egypte, l’énigme de la tombe royale” (250 000) ont figuré en 1997 dans le Top 10 des ventes de CD-ROM. Pour “asseoir sa notoriété et sa crédibilité à l’international”, financer son développement en toute indépendance, Cryo Interactive va faire appel au public. Elle fera son entrée au nouveau marché de la Bourse de Paris le 8 décembre prochain. 33 % de son capital provenant d’une augmentation de capital seront placés permettant de lever plus de 45 millions de F. Le prix de l’action sera compris dans une fourchette de 69 à 75 F. De 10 millions de F en 1993, à 98,7 millions en 1997, son chiffre d’affaires devrait s’élever en 1998 à 160 millions de F. Après avoir mis son savoir-faire au service de Mindscape, Sega, Virgin ou Canal +, Cryo conçoit et distribue ses jeux en direct depuis 1996. En partenariat avec l’américain Dark Horse Comics, la société a implanté un studio à Portland (Oregon). Selon son PDG “aujourd’hui, Cryo est un éditeur de logiciels de loisirs à part entière qui vise le marché international”. La société réalise déjà 70 % de son chiffre d’affaires à l’étranger. Ciblant jusqu’ici le marché des CD-ROM pour PC à 80 %, Cryo va également produire ses premiers titres pour consoles PlayStation et développer son activité de jeux en ligne sur Internet. (Les Echos 27/11/1998)