En France, le taux d'équipement des foyers en radio est impressionnant : 99,1 % des foyers possèdent au moins un récepteur à leur domicile. Et le nombre moyen d'appareils radio par foyer est de...

En France, le taux d'équipement des foyers en radio est impressionnant : 99,1 % des foyers possèdent au moins un récepteur à leur domicile. Et le nombre moyen d'appareils radio par foyer est de 5,6. En moyenne, chaque auditeur peut recevoir une vingtaine de programmes, même si de fortes disparités territoriales demeurent : environ cinquante programmes sont, par exemple, diffusés en Ile-de-France, alors que 30 % de la population reçoit moins de 10 programmes de radio.

Dans ce contexte, la diffusion numérique de la radio vise à améliorer l'offre de contenus et de services, par une augmentation du nombre de radios mis à disposition du public et une plus grande diversité des contenus tout en assurant aux auditeurs une meilleure qualité d'écoute.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a décidé le 22 avril dernier de lancer une grande consultation publique sur la radio numérique. Organisée préalablement à d'éventuelles attributions de droit d'usage de la ressource radioélectrique pour la diffusion en mode numérique, cette consultation vise à recueillir les projets et les attentes des acteurs du marché en matière technique, éditoriale et économique.

Les éditeurs de services, les distributeurs de services, les prestataires, les opérateurs de diffusion et les constructeurs d'équipements de radio sont donc invités à présenter leur opinion sur la question avant le 30 juin 2005 par voie postale ( Conseil supérieur de l'audiovisuel / Consultation publique radio numérique / 39-43 quai André-Citroën / 75739 PARIS CEDEX 15) ou par courrier électronique ( consultation.radionumerique@csa.fr ).

(Atelier groupe BNP Paribas - 26/05/2005)