février. Près de 10 000 professionnels et 1 200 sociétés du secteur venus d'une cinquantaine de pays vont se réunir pour découvrir le dernier cri de la production multimédia et faire du business. ...

février. Près de 10 000 professionnels et 1 200 sociétés du secteur venus d'une cinquantaine de pays vont se réunir pour découvrir le dernier cri de la production multimédia et faire du business. On devrait beaucoup moins parler cette année du "retard français". En effet, en 1997, les ventes de CD-ROM et de logiciels pour consoles de jeux ont dépassé ensemble les 10 millions d'unités vendues contre 7,6 millions l'année précédente. Le chiffre d'affaires du secteur de 2,8 milliards de F a progressé de 30 % propulsant le multimédia dans le trio de tête des marchés à forte croissance, juste derrière la téléphonie mobile et la télévision numérique. Ce Milia 98 sera plus ludique que culturel et éducatif. L'an passé il s'est vendu en France 1,5 million de consoles de jeux et 4,6 millions de logiciels correspondants. Sur les 5,4 millions de CD-ROM de loisirs écoulés, le segment jeux a représenté 48 % des ventes. Ce phénomène n'ayant pas échappé aux organisateurs du Milia, ceux-ci ont placé l'édition 1998 sous le signe "de la convergence du dessin animé et du jeu vidéo". Des éditeurs spécialisés dans le "ludo-éducatif" comme Havas Interactive ou Grolier misent beaucoup sur le nouveau support DVD-ROM. Dimanche, "l'avenir du DVD-ROM" fera du reste l'objet d'une conférence très attendue. L'art aussi se décline sur Internet. Ainsi, la société italienne Scala va présenter en ligne "un musée virtuel" (http://www.museums-online.com) donnant acccès à une galerie de 30 000 oeuvres. Bien entendu, les bouquets CanalSatellite et TPS, les câblo-opérateurs et opérateurs de satellite seront aussi à Cannes pour promouvoir et dénicher les programmes interactifs de demain. (Les Echos - 06/02/1998)