Après cinq ans d’hôtellerie à Paris, dix en Touraine, Pierre-Fréderick Galland lance il y a quatre mois direct-reservation.com (http://www.direct-reservation.com), une centrale de réservation hôteli...

Après cinq ans d’hôtellerie à Paris, dix en Touraine, Pierre-Fréderick Galland lance il y a quatre mois direct-reservation.com (http://www.direct-reservation.com), une centrale de réservation hôtelière on line, indépendante. Le principe est simple: il suffit de consulter le site pour connaître les disponibilités et réserver une chambre dans l’un des hôtels français 2, 3 ou 4 * abonnés au service (24 hôtels au 21/01/2001). Les prix sont inférieurs de 10 % au minimum à 50 % sur le tarif individuel public. Les disponibilités sont affichées sur six mois et réactualisées en temps réel par les hôteliers directement sur le site web (Yield management). Afin de garantir la réservation, la Caisse d’Epargne assure la protection et la confidentialité de l’empreinte de la carte de crédit. Les hôteliers présents sur le site paient 150 euros de frais de mise en ligne et un abonnement mensuel HT équivalent à 0,5 jusqu’à 1,75 fois le tarif affiché d’une chambre double dans leur établissement. L’idée est d’offrir aux hôteliers affiliés un potentiel de clients supplémentaires pour augmenter leur taux d’occupation des chambres au moment où ils en ont le plus besoin (hors saison, creux en cours de saison) et aux tours-operators, agents de voyages, autocaristes, sociétés et particuliers un large choix d’hôtels (indépendants ou de chaînes) avec l’assurance d’un prix inférieur au prix affiché, et pour les professionnels la possibilité de réserver des groupes ou des séminaires. Direct-reservation.fr table sur 50 hôtels affiliés la première année, 250 hôtels la seconde année et 500 hôtels la troisième année. L’intégration de gîtes, campings, chambres d’hôtes et sites touristiques et pittoresques est envisagée à moyen terme. Entre le 31 août 2000 et le 7 janvier 2001, le site a enregistré 568 visiteurs uniques. Le nombre moyen d’accès par jour s’élève à 199. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/01/2001)