Blucarat propose aux sites de commerce en ligne d’offrir une expérience sociale aux consommateurs afin d’augmenter leur chiffre d’affaire.

Doper les achats en ligne en incitant les internautes à échanger

Le commerce en ligne a beau être pratique, il lui manque le charme et la convivialité du shopping entre amis. Pas étonnant donc que les nombreux internautes qui visitent une boutique en ligne soient finalement peu nombreux à passer à l’acte d’achat, la plupart préférant se servir du net comme outil de repérage avant d’aller en boutique. Blucarat, une start-up new-yorkaise, s’est donnée pour mission de changer la donne.


Son idée ? Donner au shopping en ligne la dimension sociale et conviviale qui lui fait pour l’heure cruellement défaut. La start-up propose ainsi aux sites d’e-commerce de customiser leur interface, en ajoutant à leurs produits des photos prises par des consommateurs portant ces derniers, issues des réseaux sociaux. La start-up cherche surtout à encourager les échanges entre internautes sur le site. Il leur suffit pour cela de se connecter en utilisant leur compte Facebook. Une « social bar » apparaît alors en bas de la page grâce à laquelle les acheteurs potentiels peuvent converser avec leurs amis Facebook ou avec les autres visiteurs du site sur tel ou tel article. L’intérêt ? Demander et recevoir un avis en temps réel, comme lors d’une séance de shopping en boutique.


L’outil développé par Blucarat met également en valeur les produits en vogue, qui suscitent le plus de commentaires et d’activités sur les réseaux sociaux. Le système a été conçu pour être facilement intégrable à l’interface de n’importe quel site. Interrogé par le site anglosaxon Entrepreneur, le créateur de l’entreprise Tom Kwon  regrette en effet que les sites de vente en ligne aient très peu changé depuis les années 1990 et se présentent toujours comme des catalogues papier transposés sur internet. Cela fait du shopping en ligne une expérience solitaire qui ne tient pas compte des besoins du consommateur. Pour lui, ceux-ci sont en quête d’avis, de validation de leur choix. Or, les notes et commentaires visibles sur beaucoup de sites sont pour certains emprunts de suspicion et nombreux sont les internautes qui considèrent qu’ils sont plus ou moins manipulés par les enseignes. 
Blucarat destine essentiellement son outil aux sites de vente de vêtements et de cosmétiques.

 

 

 

Rédigé par Guillaume Renouard