Les entreprises ont bien conscience de l'importance d'être présentes sur l'Internet mobile. Mais toutes ne savent pas encore comment s'y prendre efficacement.

e-G8 : "Les marques sont dans une phase d'exploration du web mobile"

Entretien avec Fabrice Sergent, fondateur et directeur général de Cellfish Media, éditeur et distributeur de contenus et services mobiles. Fabrice Sergent était présent au forum e-G8,qui se tenait à Paris les 24 et 25 mai.

L'Atelier : On a parlé à l'eG-8 du rôle du web comme accélérateur de croissance. Est-ce que c'est déjà le cas pour l'Internet sur mobile ?

Fabrice Sergent : Lorsque l'on sait que déjà 10 % des requêtes sur le moteur de recherche Google se font via un téléphone mobile, il n'y pas de doute que ce marché est porteur. Il va de pair avec le taux de pénétration du smartphone, qui sera de l'ordre de 50 % aux Etats-Unis entre 2011 et 2012, faisant ainsi passer les ventes de ces appareils devant celles d'ordinateurs portables. Les Etats-Unis bénéficient en effet d'un marché de masse, ce qui lui permet de rattraper son retard structurel sur l'Europe qui a connu un fort taux de pénétration du web classique ses dernières années mais qui souffre d'un marché trop fragmenté.

Est-ce déjà bien cerné par les entreprises ?

Aujourd'hui, qu'il s'agisse de l'Europe ou des Etats-Unis, moins de l'Asie, nous sommes dans l'air de la découverte. Les marques sont donc dans une phase d'observation et d'exploration de ce qui se fait le mieux pour adapter ainsi leur stratégie au marché du mobile. Elles sentent bien qu'il faudra qu'elles soient présentes sur ce marché, car le potentiel de services à offrir et de ventes à effectuer est énorme. Elles ne sont donc pas vraiment réticentes à l'outil puisque elles savent qu'il leur permettra de mieux fidéliser leur clientèle et de rentrer directement en contact avec leur cible potentielle à tout moment.

Quel est le modèle économique qui semble le plus adapté pour monétiser du contenu ? 

Il faut jouer sur des modèles mixtes. A la fois vendre des produits à l'acte ou à l'abonnement comme des jeux, de la musique, et proposer également du contenu gratuit financé exclusivement par la publicité. Il faut ainsi savoir trouver le juste équilibre. Du côté de Cellfish Media, nous proposons ainsi à la fois des offres premium, qui donnent la possibilité aux utilisateurs de mobile d'utiliser réellement les services data, et un portail communautaire entièrement financé par la publicité.