Le groupe de presse suisse Edipresse a choisi la solution de catégorisation et de recherche translinguistique et multimédia RetrievalWare de Convera, éditeur de solutions de recherche ...

Le groupe de presse suisse Edipresse a choisi la solution de catégorisation et de recherche translinguistique et multimédia RetrievalWare de Convera, éditeur de solutions de recherche et de catégorisation d’entreprise, pour l’agrégation, la catégorisation et la mise à disposition de son fond documentaire. En cours d’implémentation, Convera RetrievalWare permettra aux collaborateurs et abonnés d’Edipresse d’accéder rapidement à l’information désirée. Grâce à trois grands quotidiens francophones (24 heures, Le Matin et La Tribune de Genève) et une dizaine de publications, dont le magazine économique mensuel Bilan sur l’actualité économique nationale Suisse, Edipresse occupe une position dominante en Suisse romande. A ce jour, le fond documentaire d’Edipresse Suisse compte 300 000 articles et s’enrichit chaque jour de 100 à 150 nouveaux documents. Le groupe de presse a décidé de mettre à disposition des particuliers et des entreprises un service de consultation et d’achat d’articles en ligne sur le site http://www.archipresse.ch. Le groupe envisage d’enrichir son offre en intégrant le contenu de titres d’autres groupes de presse. Edipresse souhaite délivrer de façon automatisée des contenus pertinents et personnalisés à des clients au moment où ils en ont besoin. Pour ce faire, le groupe avait besoin d’un moteur de recherche doté de capacités de push profiling pour la diffusion d’informations à des tiers, pour lesquels la veille d’informations et une revue de presse quotidienne sont primordiales. La solution RetrievalWare équipera, parallèlement, les sites respectifs de chacune des publications. Dans les semaines à venir, le quotidien Le Matin profitera du moteur de recherche de Convera. Le déploiement de la solution sur les sites de Bilan, La Tribune de Genève et 24 heures interviendra tout au long de 2003. La solution assurera, en interne, l’indexation et la catégorisation automatique des articles de la base documentaire. Elle permettra aux 1 800 journalistes, documentalistes et collaborateurs du groupe d’accéder aux documents dont ils ont besoin via une interface de recherche accessible à partir de l’intranet du groupe. Bien qu’il soit encore trop tôt pour parler de retour sur investissement, Ann-Karin Richard, chef de projet en charge de la refonte du système d’archivage d’Edipresse Suisse, déclare « nous espérons que l’indexation et la catégorisation automatiques vont nous permettre de réaliser des économies substantielles dans le traitement documentaire ». (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/01/2003)