Dans la zone EMEA (Europe Middle-East Africa), les marketeurs de tous bords peuvent se réjouir du dernier rapport du fournisseur de solutions marketing DoubleClick. Celui-ci révèle un taux de...

Dans la zone EMEA (Europe Middle-East Africa), les marketeurs de tous bords peuvent se réjouir du dernier rapport du fournisseur de solutions marketing DoubleClick. Celui-ci révèle un taux de distribution record de 91 % des emails marketing au premier trimestre 2005. Un taux qu'il faut attribuer, toujours selon DoubleClick, à une grande rigueur des entreprises dans le nettoyage des fichiers, la collecte d'adresses et la conception des formulaires d'abonnement.

Une rigueur qui vient contrecarrer une conjoncture actuelle marquée par des conditions d'acheminement difficiles qui pèsent sur la distribution. En revanche, le rapport DoubleClick met en lumière une tendance graduelle à la baisse des taux d'ouverture "corollaire d'une neutralisation plus répandue des fichiers images par les clients de messagerie".

Le taux de clic, lui, est relativement stable confirme la corrélation entre l'ouverture d'un message et le clic : il était de 10,5 % au premier trimestre 2004 et de 10 % au premier trimestre 2005.

Côté secteurs, le taux de distribution est en nette progression sur deux des quatre secteurs cibles que sont les services (91,5 %), le business-to-business (92,2 %)*. Le taux d'ouverture est toutefois en recul sur l'ensemble des secteurs : le B2B ouvre la voie avec un taux d'ouverture de 40,1 %, alors que le secteur des produits est bon dernier avec 34,4 %. La contraction la plus importante concerne le secteur B2B en chute de 29 % (de 56,5 % à 40,1 %).

Deux des quatre secteurs bénéficient d'un taux de clic plus performant : le secteur des services, avec un taux qui passe de 7,5 % à 12,2 % (+62,7 %), et celui des produits dont le taux décolle de 16,3 % (de 8,6 % à 10 %). Parallèlement, le taux sur le secteur des médias recule de 32,5 % (de 15,7 % à 10,6 %), talonné par celui du B2B (de 11,5 % à 9,5 %). Le secteur des services détient le taux de clic le plus élevé (12,2 %) et le B2B le taux le plus bas à 9,5 %.

* Les deux autres étant le secteur des produits et celui des médias

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/06/2005)