Lancée en août dernier dans toute l'Union Européenne, la plate-forme légale américaine de téléchargement de musique eMusic, créée en 1998, connaît un franc succès. Elle revendique en effet, à ce...

Lancée en août dernier dans toute l'Union Européenne, la plate-forme légale américaine de téléchargement de musique eMusic, créée en 1998, connaît un franc succès. Elle revendique en effet, à ce jour, 20 000 abonnés en Europe et plus de deux millions de titres téléchargés effectués sur son site. eMusic devient ainsi le numéro deux du téléchargement légal en Europe, derrière l’iTunes Music Store d’Apple.
 
Ce succès vient sans doute en grande partie de la particularité du site : eMusic propose aux internautes de télécharger des morceaux parmi les 1,7 million présents dans son catalogue et provenant de labels indépendants. Ces titres sont par ailleurs proposés sans DRM (protection anti-copie). En outre, ceux-ci sont également compatibles avec n’importe quel baladeur numérique, comme l'iPod d'Apple.
"Les mélomanes européens qui recherchent de la musique numérique leur permettant de découvrir des nouveautés et sans les handicaper avec des DRM ont enfin trouvé une maison. Vendre deux millions de titres en Europe en l’espace de deux mois dénote pour ce type de service une demande universelle de compatibilité et de tarification adaptée", explique David Pakman, le P-DG d’eMusic. eMusic arrivera-t-il, à terme, à dépasser le fameux iTunes de la firme à la Pomme ?
 
A ce sujet, lire aussi :

eMusic part à l’assaut de l’Europe : 1,7 million de titres sans DRM (13/09/2006)

eMusic débarque en Europe : un concurrent pour iTunes ? (23/08/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 23/10/2006)