Après les pixels ou le vote, c'est aujourd'hui une start-up qui est en vente sur eBay. Enfin pas tout à fait, les dirigeants de Chaussettesonline.com vendent le nom de domaine ainsi que leur...

Après les pixels ou le vote, c'est aujourd'hui une start-up qui est en vente sur eBay. Enfin pas tout à fait, les dirigeants de Chaussettesonline.com vendent le nom de domaine ainsi que leur stock de marchandise sur le site du leader des enchères en ligne. Légalement, on ne peut pas vendre en France les parts d'une société sur Internet.
 
Du 20 au 29 mars 2006, les internautes peuvent enchérir sur un prix de départ de 30 000 euros. Thierry Decroix et Pierre de Perthuis, les créateurs de Chaussettesonline.com n'ont pas mis de prix de réserve pour la vente de leurs biens.
 
Le stock de 2 300 paires au 20 mars 2006 est localisé à Orléans. L'entreprise lancée en 2003 dit générer un trafic de 1 247 000 visiteurs et a vendu 12 500 paires. La start-up aurait réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 66 100 euros depuis 2003.
 
 "Les propriétaires veulent profiter de la visibilité d'eBay pour trouver un acheteur. Ils pourront ensuite vendre la société en entier, hors eBay", explique la porte-parole. "Nous sommes plus des créateurs-inventeurs que des développeurs. Nous avons envie de passer la main à quelqu'un qui soit plus un gestionnaire et développeur d'entreprise qu'un créateur", explique M. Perthuis à l'AFP.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 20/03/2006)