Que ce soit pour attirer des candidats ou motiver ses salariés, les entreprises ne se tournent pas véritablement vers les sites collaboratifs. Pourtant, bien utilisés, ils permettent de cibler et retenir plus facilement.

Entreprises : des médias sociaux peu usités pour recruter et fidéliser

Les plates-formes collaboratives ne font pas encore partie des méthodes de recrutement privilégiées par les entreprises : moins d'un quart des sociétés annoncent avoir établi une véritable stratégie online. Et un tiers seulement de celles qui utilisent ces médias estiment que cela a porté ses fruits, explique SFN dans son étude "Emerging Workforce". Selon le cabinet, cela s'explique par le fait qu'une stratégie numérique implique un véritable changement de mentalité et pas seulement de technologies. Or les entreprises continuent à appliquer les méthodes conventionnelles pour attirer, fidéliser et retenir les salariés. Si l'on en croit l'étude, un grand nombre de recruteurs pensent ainsi qu'attirer les salariés reste une approche stérile et réductrice.

Renforcer l'engagement et la fidélité

D'ailleurs pour les chiffres : seuls 4 % des responsables en ressources humaines annoncent utiliser les réseaux sociaux pour recruter. Pourtant, note SFN, ces mêmes plates-formes représentent un moyen de cibler des groupes de candidats spécifiques et des marchés souvent inaccessibles. En ce qui concerne la fidélisation des salariés, l'attitude est la même : seul un quart des RH avouent s'intéresser à cet aspect. Et une entreprise sur cinq seulement commence à utiliser des outils collaboratifs pour le faire. Une attitude regrettable, si l'on en croit les chiffres : 75 % des travailleurs disent ne pas exercer leur métier uniquement pour gagner leur vie.

Clarifier l'image de l'entreprise

Dans près de 90 % des cas, ils citent leur désir de participer à un challenge et d'y apporter leur contribution. Du coup, la possibilité d'échanger avec leurs collègues et leur hiérarchie via des outils internes pourrait contribuer à renforcer l'engagement et la loyauté de ces derniers envers l'entreprise. "Permettre aux salariés de s'exprimer peut augmenter leur attachement au groupe", explique Roy Krause, PDG de SFN. Et d'ajouter "une entreprise qui affiche clairement ses objectifs et ses missions auprès de ses salariés, multiplie par deux leur motivation de rester au sein de la structure".