Les chiffres de l'institut Nielsen SoundScan confirment l'attrait des internautes pour l'achat de musique en ligne : les ventes ont atteint 159 millions de titres pour le premier semestre 2005...

Les chiffres de l'institut Nielsen SoundScan confirment l'attrait des internautes pour l'achat de musique en ligne : les ventes ont atteint 159 millions de titres pour le premier semestre 2005, contre 55 millions sur la même période en 2004, soit une augmentation de près de 300 %.

Pourtant, sur ces mêmes périodes, les ventes globales de musique (en cumulant tous les supports) ont baissé de 2,5 % . La part du numérique atteint désormais 6 % des ventes de musique aux Etats-Unis, contre moins de 2 % il y a un an.

Il s'est vendu environ 301,2 millions d'albums au premier semestre aux Etats-Unis, dont 1 7,6 millions sous forme de fichiers numériques .

Les ventes d'albums sur CD ont reculé de près de 7 %, passant de 303 millions à 282,6 millions sur les six premiers mois de 2005, alors que la RIAA (Recording Industry Association of America) avait observé une hausse des ventes de disques aux éditeurs en 2004 après quatre années de baisse consécutive.

L'étude montre que le consommateur américain délaisse de plus en plus le CD, pour se tourner vers la musique numérique. Les possibilités de transfert sur les baladeurs numériques et la possibilité de n'acheter que quelques titres sur un album expliquent vraisemblablement cet engouement. Ce qui fait dire aux partisans du P2P que la RIAA devrait réfléchir aux moyens de s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs plutôt que de toujours incriminer le piratage…

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/07/2005)