Tout au long de l'année, Médiamétrie sonde, par vagues successives, les équipements et les comportements de consommation de 24 000 foyers français sur quatre marchés convergents : audiovisuel, télép...

Tout au long de l'année, Médiamétrie sonde, par vagues successives, les équipements et les comportements de consommation de 24 000 foyers français sur quatre marchés convergents : audiovisuel, téléphonie, informatique/multimédia, consoles et jeux vidéo. L'ensemble des nouveaux terminaux et services affichent au quatrième trimestre 1998 d'importantes hausses en termes de taux d'équipement. Entre le premier et le dernier trimestre 1998, le téléphone mobile passe ainsi de 13,1 % à 19,4 %, les lecteurs CD-ROM de 11,5 % à 13 %, les modems de 4,1 % à 5,1 %, les abonnements satellite de 4,6 % à 5,4 % et les accès Internet de 2,8 % à 3,4 %. En revanche, malgré d'importantes baisses et d'opérations de promotion de la grande distribution, le micro-ordinateur reste tout au long de l'année à 19,8 % des foyers français. Côté Internet, peu de surprises. Les foyers accédant à Internet sont sous-équipés en télévision traditionnelle (91 %, contre 96 % pour la moyenne nationale), mais suréquipés en téléphonie mobile (2,8 fois plus que la moyenne nationale) et en abonnement satellite (2,3 fois). 72,3 % des foyers internautes ont un chef de famille issu des catégories socio-professionnelles supérieures, 31,4 % ont entre 35 et 49 ans. Fin 1998, 33,8 % des foyers internautes étaient parisiens, contre 38,4 % début 1998. De plus en plus d'inactifs accèdent à Internet (13,6 %, contre 10,4 % en début d'année). Toutefois, cette évolution est plus sensible chez les étudiants (7,6 % contre 5,6 % en début d'année) que chez les retraités (6 % contre 4 %). (Stratégies Télécoms & Multimédia - 05 au 12/03/1999)