L’éditeur de jeux vidéos Take-Two Interactive Software vient d’annoncer des résultats très positifs pour le deuxième trimestre, clôt le 30 avril, de son exercice 2002/2003. Il réalise un bénéfice ...

L’éditeur de jeux vidéos Take-Two Interactive Software vient d’annoncer des résultats très positifs pour le deuxième trimestre, clôt le 30 avril, de son exercice 2002/2003. Il réalise un bénéfice net trimestriel de 15,2 millions de dollars, en hausse de 58 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires (CA) de l’entreprise atteint 170,3 millions de dollars, en augmentation de 14 % sur un an. Le bénéfice par action (BPA) après dilution s’élève à 36 cents, en hausse de 44 % par rapport au BPA du deuxième trimestre de l’exercice précédent, soit 25 cents. Les analystes avaient prévu un BPA de 35 cents.

Sur les six premiers mois de l’exercice, le résultat net est en augmentation de 48 % sur un an, à 65,7 millions de dollars et le CA en hausse de 33 % à 453,3 millions de dollars. Ces bons résultats ont conduit Take-Two à revoir à la hausse ses prévisions pour l’exercice 2002/2003, avec un BPA anticipé de 2,28 dollars et un CA de 975 millions de dollars.

C’est notamment grâce à sa franchise « Grand Theft Auto » que Take-Two a pu atteindre de tels résultats trimestriels. La dernière version de ce jeu, intitulée « Vice city », est interdite au mineur de moins de 17 ans, et plonge le joueur dans la peau d’un gangster chargé de remplir un maximum de missions pour la mafia locale, le plus souvent en fonçant à travers la ville au volant de grosses cylindrées. Malgré les polémiques qu’il provoque, ce jeu est déjà culte.

(Atelier groupe BNP Paribas – 03/06/03)