Avec plus de 30 millions de messages postés par mois, Facebook devient incontournable pour les sociétés souhaitant optimiser leur retour sur investissement. Il leur faut toutefois parler juste et au bon moment.

Sur Facebook, les messages courts sont plus engageants

Pour améliorer la pertinence des messages postés sur le réseau social, il faut faire court : les posts de 80 caractères ou moins ont un taux d’engagement supérieur de 27 % aux autres. C’est ce que révèle une étude quantitative menée par Buddy Media, une société de conseil en réseaux sociaux qui a observé les messages postés par 200 de ses clients durant deux semaines. Buddy Media a calculé le taux d’engagement de chaque post en fonction du nombre de commentaires et de clics sur le bouton "J’aime". Le cabinet souligne également que malgré la popularité des URL simplifiées, les liens complets ont un taux d’engagement trois fois plus élevé.

En dehors du temps de travail

Près de deux tiers des messages sont émis entre 10 heures et 16 heures, mais l’étude révèle que ceux qui sont postés en dehors des heures de bureau ont un taux d’engagement 20 % supérieur aux autres. De plus, 86 % des actualités sont publiées entre lundi et vendredi alors que les internautes les lisent principalement en dehors de leur lieu de travail. Le taux d’engagement est en effet supérieur de 18 % à la moyenne quand les messages sont publiés le jeudi et vendredi. De plus, le dimanche bénéficie d’une bonne audience, mais tout dépend du secteur de l’entreprise émettrice. Buddy Media a en effet observé les messages de 10 secteurs distincts. L’industrie du divertissement aura ainsi tout intérêt à poster du contenu les vendredis, samedis et dimanches alors que dans la banque ou la finance, le mercredi et le jeudi sont les jours les plus engageants. Pour les entreprises du secteur alimentaire, ce sont le mardi et le mercredi.

Questionner sans agresser

Pour augmenter le nombre de commentaires et de "J’aime", il faut être franc : autant demander directement à sa communauté de cliquer sur le bouton. En effet, "J’aime" et "commenter" sont les mots clés les plus pertinents car les fans obéiront. Toutefois, pour les offres promotionnelles, il est préférable d’utiliser un vocabulaire moins agressif comme « évènement » ou « gagner », alors que « concours » ou « promotion » seront moins efficaces. Le cabinet précise qu’il est intéressant de poser une question à la fin du message : ceux-ci auront ainsi un taux d’engagement de 15 % supérieur à la moyenne. Mais attention, il faut davantage demander « Où ? », « Quand ? », « Voulez-vous ? » ou « Devez-vous ? » que directement poser la question « Pourquoi ? ».