De nombreux quoditiens nous parlent de la fête de l'Internet. Le Monde du 14 mars s'interroge "à quoi sert Internet si on ne peut y acheter un billet de train ?". La fête d'Internet devrait con...

De nombreux quoditiens nous parlent de la fête de l'Internet.

Le Monde du 14 mars s'interroge "à quoi sert Internet si on ne peut y acheter un billet de train ?". La fête d'Internet devrait contribuer à donner au réseau la popularité qui lui manque. Afin de vous aider dans votre choix, le quotidien donne des informations sur quelques fournisseurs d'accès à Internet parmi les 180 existants en France.

La Tribune du 16 mars consacre un dossier de trois pages à la fête en nous rappelant que de nombreuses manifestations auront lieu dans toute la France les 19, 20 et 21 mars. Le quotidien nous fait part notamment du point de vue de Jean-Michel Billaut, surnommé le "lobbyiste de la Fête d'Internet", patron de l'Atelier Télématique de la Compagnie Bancaire, mais vous le connaissez bien sûr et vous reconnaîtrez sans problème son style : "le soir du 21 mars, je ne veux plus que l'on parle du retard français sur Internet, mais de son avance. Je veux, ce soir là autant de Français connectés à Internet que de terminaux Minitel installés dans notre pays".

Le Monde dans son supplément "Télévision - Radio - Multimédia" du 15/16 mars consacre un dossier de neuf pages et nous sélectionne les principaux évènements région par région, ville par ville qui auront lieu les 20 et 21 mars. On y apprend également que l'Etat et le Gouvernement, bien qu'ils ne soient pas à l'origine de cette fête, y participent activement. Ainsi, Jacques Chirac s'exprimera sur son site Internet. Il suffira préalablement de télécharger le logiciel gratuit Real Player pour écouter son allocution en vidéo.

Pour en savoir plus, je vous rappelle aussi l'adresse du site officiel de la fête (http://www.fete-internet.fr). (Le Monde - 14 - 15/16/03 - La Tribune - 16/03/1998)