GfK avait réalisé il y a un an une première étude sur Les Français et le DVD. Sa seconde étude, réalisée auprès de 833 personnes en mars 2001 porte sur deux populations distinctes: les possesseurs, ...

GfK avait réalisé il y a un an une première étude sur Les Français et le DVD. Sa seconde étude, réalisée auprès de 833 personnes en mars 2001 porte sur deux populations distinctes: les possesseurs, 533 personnes reflétant la population équipée d’un lecteur DVD, et les 300 non possesseurs représentatifs de la population française. En un an, le parc de lecteurs DVD vidéo est passé de 460 000 en mars 2000 à 1 370 000 en mars 2001, soit des taux d’équipement respectifs de 1,9 % et 5,8 % des foyers français. 11,4 millions de disques DVD Vidéo ont été vendus en 2000 pour un chiffre d’affaires supérieur à 2 milliards de F. Au 1er trimestre 2001, les ventes de Software DVD Vidéo s’élèvent déjà à plus de 4 millions d’unités. 67 % des non possesseurs connaissent le DVD Vidéo, contre 60 % il y a un an. 70 % d’entre eux déclarent qu’ils ont connu l’existence du DVD par le bouche à oreilles. 66 % des possesseurs de lecteur DVD Vidéo possèdent un système d’enceintes, 65 % un amplificateur, 65 % un décodeur Dolby Digital .Ils étaient respectivement 63, 57 et 54 % en mars 2000. 47 % des possesseurs de lecteur DVD Vidéo sont équipés d’un écran 16/9, soit un taux largement supérieur à la moyenne nationale (environ 8 % des foyers français fin 2000). Le pourcentage de foyers équipés d’un seul lecteur DVD Vidéo et d’une télévision 4/3 est passé de 1 % en mars 2000 à 13 % en mars 2001. Ces nouveaux arrivants de la famille DVD ne devraient pas tarder à s’équiper des autres matériels Home Cinéma, à l’exemple de leurs aînés. Le making of arrive toujours en tête des bonus préférés par 43 % des personnes interrogées (32 % en 2000), suivi des scènes coupées (16 %). Le pourcentage de personnes ne regardant pas les bonus est passé de 17 % l’an dernier à 8 % aujourd’hui. Bien que la version française soit toujours majoritaire, elle recule un peu de 67 à 63 %. 17 % des DVDphiles préfèrent aujourd’hui la version originale, contre 11 % en 2000. 95 % des possesseurs sont satisfaits du DVD, soit une progression en un an de quatre points. 77 % des possesseurs et 58 % des non possesseurs perçoivent le DVD Vidéo comme présentant un meilleur rapport qualité/prix, comparé à la VHS. Plus de la moitié des non possesseurs ont l’intention d’acquérir un lecteur DVD Vidéo à court ou moyen terme. Le DVD Vidéo est désormais bien établi comme nouveau standard de l’électronique grand public. Le DVD fait aussi le lien avec l’univers du PC. Le premier graveur de DVD, d’abord sous forme de périphérique informatique, a ainsi été lancé en mars dernier. Les premiers graveurs de salon sont attendus pour la fin 2001. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/05/2001)