demain. France Telecom R&D conçoit un système de vote électronique pour faciliter la participation, à distance, à des élections de grande envergure. Il permettra à des électeurs européens de répon...

demain. France Telecom R&D conçoit un système de vote électronique pour faciliter la participation, à distance, à des élections de grande envergure. Il permettra à des électeurs européens de répondre massivement, pour la première fois, aux consultations démocratiques sans avoir à se déplacer. Près de 350 millions d'électeurs pourraient d'ici 2005 disposer d'un système de vote électronique opérationnel, fiable et entièrement sécurisé. Le vote électronique garantira l'authentification du votant et la confidentialité de son choix. Des galeries virtuelles de présentation des candidats et des programmes électoraux multimédias figurent parmi les applications à créer. Le recours au vote électronique diminuera également le volume des impressions papier nécessaire pour ce type d'élection (environ 3 500 tonnes pour une campagne européenne). Le système comportera des urnes électroniques, un serveur dédié chargé du comptage et un réseau sécurisé pour la transmission. L'architecture du système sera par la suite transposable dans toutes les mairies intéressées et adaptables à toutes contraintes de réseau, fixe à haut débit (ADSL) ou mobile à moyen débit (UMTS). Des urnes mobiles expérimentales vont être déployées au sein d'hospices et d'hôpitaux sur deux sites en France : Mérignac et Arcachon, et huit en Italie. Près de 8 000 personnes pourront en 2002 participer à des élections officielles par voie électronique. Cette expérimentation permettra de tester les usages inhérents au vote électronique, sa simplicité et son utilisation conviviale. Ces travaux de FTR&D s'inscrivent dans le cadre du projet européen E-Poll associant la région Aquitaine, Siemens Informatique (pilote du projet), le ministère de l'intérieur Italien, Ancitel (filiale informatique de l'association des maires italiens), la société informatique Sopra et Municipium, ainsi que l'organisme Polonais chargé de développer Internet pour les collectivités locales Polonaises. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 08/06/2000)