Le site GameKult, lancé le 1er décembre 2000, a enregistré en août 2001, 3 millions de pages vues (sourceCybermétrie). Depuis son lancement GameKult (http://www.gamekult.com) cherche à se démarquer...

Le site GameKult, lancé le 1er décembre 2000, a enregistré en août 2001, 3 millions de pages vues (sourceCybermétrie). Depuis son lancement GameKult (http://www.gamekult.com) cherche à se démarquer par un contenu rédactionnel fort et pertinent. Chaque critique de jeux est agrémentée de vidéos en streaming. Le 13 mars 2001, GameKult a lancé le Bunk, un système de messagerie instantanée intégré à la navigation, permettant aux personnes connectées de dialoguer en temps réel. Depuis peu, en plus de l’avertissement visuel, les messages reçus sont signalés désormais par un son défini par l’utilisateur. Le site présente, non seulement un contenu rédactionnel rédigé par 5 personnes ayant chacune leurs spécificités, mais passe aussi en revue l’actualité des autres sites. Le lecteur retrouve, sous forme de liens hypertexte, les titres des news publiées au cours des dernières 24 h. Il peut ensuite les classer par site, par ordre chronologique et par langue. Par ailleurs, GameKult propose un calendrier des sorties françaises, américaines et japonaises, réactualisé en permanence. GameKult vient d’ouvrir une rubrique consacrée au business et aux finances du monde vidéo ludique, dans laquelle les intéressés trouveront tous les chiffres clés du business et des finances du jeu vidéo. Depuis le 26 mars 2001, GameKult affiche en temps réel les prix les moins chers des boutiques françaises en ligne, en partenariat avec monsieurprix.com. Enfin, depuis le 22 août, pour répondre à ceux qui souhaitent travailler dans le secteur des jeux vidéo en France ou à l’étranger, GameKult propose des postes d’infographistes, de testeurs de jeux ou de chefs de produits, ainsi que des centaines d’autres offres dans le secteur du multimédia en général, mises à jour régulièrement. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 8/10/2001)