Concentrer la télé, le téléphone, le GSM, la visioconférence, l’Internet, le paiement électronique sécurisé et .... l’heure sur une seule montre, tel est le défi de Gemplus. Jean-Pierre Gloton, vi...

Concentrer la télé, le téléphone, le GSM, la visioconférence, l’Internet, le paiement électronique sécurisé et .... l’heure sur une seule montre, tel est le défi de Gemplus. Jean-Pierre Gloton, vice-président et membre fondateur de Gemplus indique “chaque jour, il nous manque l’information pertinente au bon moment: comment trouver son chemin dans une ville que l’on ne connaît pas? comment éviter les embouteillages? que peut-on aller voir au cinéma? dans quel magasin et à quel prix se trouve le produit que l’on recherche?”. Toutes les technologies nécessaires pour la mise au point de cette montre multimédia ne seront pas inventées par Gemplus qui, forte de son expérience en logiciel et en monétique, jouera les chefs d’orchestre. L’américain Kopin, issu du MIT (Massachusetts Institute of Technologies) fournira les microécrans vidéo ultra fins. Le laboratoire de microélectronique du CEA, le Léti, pour sa part, développera des microprocesseurs dédiés (DSP), des microcapteurs et des microantennes pour le GPS, la télévision et la téléphonie cellulaire numérique. Concevant des montages électroniques en 3D de 100 niveaux électroniques sur un millimètre d’épaisseur, le Français 3D+ étudie pour sa part une microcaméra. Le système de batterie combinera des piles chimiques, des batteries en couches minces à base d’encres imprimées par procédé Offset et l’utilisation de la chaleur de la peau .. Des “briques” du processeur Pentium seront intégrées à un microprocesseur Risc 32 bits spécifique. De plus, les boutons de commande seront remplacés par la commande vocale. Espérant présenter des prototypes opérationnels dans un délai de deux à trois ans, Jean-Pierre Gloton estime “le plus important sera d’oublier la technologie comme avec la télévision”. (01 Informatique - 11/09/1998)