Bibliothèque pour tous... et sur tous les supports! Depuis mercredi 29 août, Google permet le téléchargement et l'impression en format PDF de certaines oeuvres de sa bibliothèque numérique...

Bibliothèque pour tous... et sur tous les supports! Depuis mercredi 29 août, Google permet le téléchargement et l'impression en format PDF de certaines œuvres de sa bibliothèque numérique, Google Book Search. Sont concernées celles dont les droits de protection ont expiré.
 
Cette initiative permet non seulement de multiplier les possibilités du moteur de recherche mais aussi de donner au plus grand nombre l’accès à des ouvrages encore souvent réservés à des privilégiés. Le tout sans prendre de risque, les ouvrages étant libres de droits après 70 ans d'existence. Car l’histoire de Google Book Search n'est pas sans remous.
 
Petit rappel : la velléité première du moteur de recherche était de se poser comme une alternative aux bibliothèques traditionnelles. Celle-ci avait débouché sur de nombreux procès aux Etats-Unis de la part d’éditeurs et d’auteurs, inquiets de la mise à disposition non rémunérée d’ouvrages récents. En mars 2006, Google avait alors annoncé vendre l’accès aux livres numérisés en collaboration avec les éditeurs. En adoptant toutefois la logique "fair use" : je numérise un extrait de ton livre, et tu me dis après si ça pose un problème, il s'était attiré les foudres du groupe La Martinière qui a porté plainte en juillet dernier pour numérisation sans autorisation d’ouvrages dont les droits lui appartiennent.
 
L’accès au savoir se dirige à grands pas vers Internet. Ainsi, Microsoft a suivi Google dans sa démarche de numérisation et propose un service très encadré d’ouvrages numérisés. Au niveau européen, on peut évoquer le projet Quaero, un moteur de recherche, ainsi que la bibliothèque numérique européenne, véritable « point d’accès multilingue aux ressources culturelles numériques de l’Europe » selon Viviane Reding, la commissaire en charge de la société de l’information et de la communication.
 
Seul problème : ces projets, louables par leurs intentions, restent incertains. Ils sont encore en chantier comme Quaero. Google conserve donc une petite longueur d’avance. Pour le moment.
 
Pour aller plus loin :

Le groupe La Martinière porte plainte contre Google pour son service Book Search (07/06/2006)
Google va faire payer l’accès aux livres numérisés (14/03/2006)
Quaero : le futur moteur de recherche européen aura-t-il ses chances?
Dossier : La bataille du livre sur Internet

 
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 31/08/2006)