Les adeptes de Google Earth vont être ravis! Google vient d'annoncer la mise en place de nouveaux contenus multimédia pour son logiciel d'exploration géographique Google Earth...

Les adeptes de Google Earth vont être ravis ! Google vient d'annoncer la mise en place de nouveaux contenus multimédia pour son logiciel d'exploration géographique Google Earth. Le logiciel peut maintenant afficher des vidéos (de trois à cinq minutes), des photos de certains lieux connus et des informations. Google Earth s'apparente ainsi de plus en plus à un atlas au contenu multimédia.
 
Toutes les nouvelles données présentes dans ce logiciel ont été récoltées grâce à plusieurs organismes publics ou privés comme le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (UNEP), le réseau des chaînes Discovery Networks et le National Park Service américain. Ces organismes ont fourni des bases de vidéos gratuites sur les points touristiques dans le monde et des clichés montrant les influences qu'ont eu les changements climatiques de ces 30 dernières années.
 
Toutes ces nouveautés sont accessibles via une fenêtre blanche qui s'affiche quand l'utilisateur se trouve sur un lieu important. Il n'est pas nécessaire de mettre à jour l'application pour pouvoir en profiter.

 Les pyramides égyptiennes vues par Google Earth(cliquez pour agrandir)
Google Earth a également développé une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de suivre le déplacement d'objets dans l'espace et le temps. Cette fonction n'était jusqu'à présent disponible que pour la version professionnelle du logiciel. Lors du colloque de l'Association for Geographic Information à Londres, le directeur technique de Google Earth, Michael Jones, a montré comment des scientifiques avaient suivi les déplacements d'un requin-baleine à l'aide d'un GPS. Son itinéraire a ensuite pu être reconstitué grâce à la nouvelle application de Google Earth.
 
A noter que les textes, les vidéos et les photos ne sont disponibles qu'en anglais. Il existe également une version gratuite de Google Earth sous Windows 2000 et XP, Mac OS X et Linux.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 14/09/2006)