Vous voulez arrondir vos fins de mois sans bouger de chez vous? Google, qui jusqu'à présent confiait l'évaluation de ses nouveaux produits à ses proches, s'apprête à initier...

Vous voulez arrondir vos fins de mois sans bouger de chez vous? Google, qui jusqu'à présent confiait l'évaluation de ses nouveaux produits à ses proches, s'apprête à initier un nouveau système : le recrutement de testeurs auprès des internautes via son service Google User Experience Research. Rémunération de ces testeurs indépendants: 75 dollars de l'heure.
 
Le principe est simple: l'utilisateur volontaire devra rester plusieurs heures devant son écran, pour éprouver les nouveaux produits prototypes du moteur de recherche. Ensuite, il devra donner son avis, par courrier ou par téléphone. Des travaux de groupe sont également envisagés.
 
Pour le moment, l'opération prend majoritairement forme aux Etats-Unis, les produits étant gérés directement à Mountain View. Cependant, la compagnie, qui posséde de nombreux bureaux dans le monde, propose aux utilisateurs de tous les pays d'y participer.
 
Cette mise à contribution des internautes devient de plus en plus fréquente. Récemment, un navigateur de Firefox, IGraal, annonçait la mise en place d'un système d'affiliation rémunérant les internautes. Dans la même veine, la suite bureaucratique libre OpenOffice.org vient de lancer un concours de modèles et de cliparts. But de la manœuvre: augmenter son stock de modèles et de cliparts grâce aux internautes. Ceux-ci ne travailleront pas bénévolement, tout du moins les gagnants: 5000 dollars sont en jeu. Un nouveau modèle d'entreprise serait-il en train de voir le jour?
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/09/2006)