L'avènement du tout numérique à l'horizon 2011 promis par le gouvernement a un prix. Et il se pourrait que cela soit les chaînes de la TNT qui payent la facture. Le gouvernement envisage en effet...

L'avènement du tout numérique à l'horizon 2011 promis par le gouvernement a un prix. Et il se pourrait que cela soit les chaînes de la TNT qui payent la facture. Le gouvernement envisage en effet de faire payer une redevance aux chaînes de la TNT qui diffuseront des programmes en haute définition. Un projet dénoncé par l'association de consommateur Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV).
 
Le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres considère qu'il est "normal de dégager des recettes nouvelles pour la création" liée au développement de la télévision numérique terrestre en haute définition.
 
Le chantier est énorme. Alors qu'aujourd'hui ce sont déjà 2,52 millions de décodeurs TNT qui ont été commercialisés et qui couvrent 50% de la population, l'objectif est d'atteindre une couverture de 85% de la population en 2007.
 
Le ministère a donc lancé le 27 avril une consultation publique pour "recueillir l'avis des professionnels sur le cadre législatif applicable à la télévision du futur sur la TNT, à savoir la haute définition et la télévision mobile".
 
Le texte de la consultation envisage que les "chaînes de télévision diffusant tout ou partie de leurs programmes en haute définition soient assujetties au paiement d'une redevance". Aucun montant envisagé de cette redevance n'a pour l'instant été précisé.
 
On sait en sait un peu plus en revanche sur les modalités d'utilisation de cette taxe : elle devrait être reversée aux producteurs de programmes HD et aux industriels du secteur qui déploient la TNT en France.
 
Mais si l'objectif affiché par le gouvernement est de dégager des fonds pour soutenir la création, l'association CLCV considère pour sa part qu'une telle taxe risque au contraire de freiner les projets haute définition des petites et moyennes chaînes, si la redevance est trop élevée.
 
L'association de consommateur met aussi en garde le gouvernement contre un report de cette taxe sur les tarifs des chaînes payantes proposant des programmes HD. CLCV fait part de ses craintes que "la TVHD soit prioritairement réservée aux plus aisés" et retarde ainsi son expansion sur tout le territoire.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas -03/05/2006)