Un best-seller né d'un blog. Quand Julie Powell, une New-Yorkaise de 32 ans, a commencé à rédiger un journal sur Internet, elle ne s'attendait pas à ce que ça prenne une telle ampleur. Le concept...

Un best-seller né d'un blog. Quand Julie Powell, une New-Yorkaise de 32 ans, a commencé à rédiger un journal sur Internet, elle ne s'attendait pas à ce que ça prenne une telle ampleur. Le concept était simple : allier plaisir d'écrire et bonne cuisine. Pour cela, elle utilise le vieux livre de cuisine de sa mère et réalise 524 recettes en un an.
 
Le succès est immédiat. Les lecteurs sont si accros que lorsqu'elle évoque la possibilité de tout arrêter, les internautes lui envoient de l'argent et certains ingrédients pour qu'elle continue à mijoter des petits plats ... et surtout à leur en livrer les secrets de préparation.
 
Il faut croire que parmi ces fidèles blogueurs se trouvait un éditeur... Le journal culinaire de Julie est finalement publié sous le titre "Julie & Julia : 365 jours, 524 recettes, une kitchenette d'appartement". Après le succès sur Internet, c'est le succès sur papier qui l'attend.
 
La jeune femme vient de remporter la première édition du "Blooker prize", qui récompense les blogs écrits en anglais et parus sous forme de livre. Paru en septembre 2005, son recueil s'est déjà vendu à 100 000 exemplaires. Qui a dit qu'Internet allait tuer le livre ?
 
Autre milieu, autre révélation liée au Web. Une jeune chanteuse britannique savourait hier sa joie, après avoir signer avec la multinationale du disque, Sony BMG. La jeune fille avait été repérée grâce à la retransmission sur son site via webcam de mini concerts organisés dans son salon !
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 05/04/2006 )