automobiles. I2 Technologies, leader des solutions d’Intelligent eBusiness, en particulier pour les places de marché électroniques, vient de signer trois contrats importants avec DaimlerChrysler, T...

automobiles. I2 Technologies, leader des solutions d’Intelligent eBusiness, en particulier pour les places de marché électroniques, vient de signer trois contrats importants avec DaimlerChrysler, Toyota et Volkswagen. DaimlerChrysler Amérique du Nord, dans le cadre de son nouveau programme «FastCar» a lancé avec i2 la première phase de son projet pluriannuel. FastCar annoncé par le constructeur le 9 août dernier est une initiative de commerce électronique visant à réduire les coûts et les délais associés au développement et au lancement de nouveaux modèles grâce à l’interconnexion de ses équipes de concepteurs, de techniciens, de fabrication et d’achat. Les solutions de collaboration de i2 vont permettre au constructeur de relier entre eux tous les acteurs des équipes pluridisciplinaires créant les nouveaux produits et/ou faisant évoluer les produits existants. La première phase de déploiement de la solution 12 devrait être achevée avant la fin 2000. Toyota Motor Sales USA a signé un contrat pluriannuel de plusieurs millions de dollars pour acquérir les logiciels eBusiness de i2 pour son activité Accessoires et Pièces de rechange. Les solutions i2 géreront les stocks et les dates de livraison de toutes les pièces détachées Toyota pour l’ensemble des 1 500 revendeurs Toyota et Lexus d’Amérique du Nord. La première étape de ce projet devrait être opérationnelle dès cette année. La totalité du projet sera mené à terme dans les prochaines années. Le système devrait permettre d’économiser 30 millions de dollars par an. Faisant suite à un protocole d’accord conclu en avril dernier, i2 a signé avec Volkswagen AG un contrat substantiel pour la première phase de réalisation de sa place de marché Fournisseurs. Volkswagen a annoncé le 12 avril 2000 un partenariat stratégique avec IBM, i2 et Ariba pour la réalisation de la place de marché numérique mondiale reliant le constructeur et ses fournisseurs. Avec ses partenaires de l’alliance, Volkswagen a décidé de construire sa propre place de marché B2B pour permettre au groupe et à ses fournisseurs d’améliorer leurs relations commerciales en optimisant leurs processus de collaboration et en disposant d’une meilleure visibilité. L’objectif de cette place de marché est de réduire de 50 % les coûts opérationnels. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 05/09/2000)