La Chambre de commerce et de l'industrie indienne prévoit l'envol des services matrimoniaux et de recherche d'emplois en ligne. Une tendance à l'image de la modernisation de la société indienne.

La Chambre de commerce et de l'industrie indienne prévoit l'envol des services matrimoniaux et de recherche d'emplois en ligne. Une tendance à l'image de la modernisation de la société indienne.   

Les indiens passeraient de plus en plus par Internet pour trouver du travail et, plus étonnant, trouver un conjoint. C'est ce qui ressort d'une étude de la Chambre de commerce et de l'industrie indienne (ASSOCHAM) sur les pratiques émergeantes liées au web dans le pays. Selon l'institution, près de 25 millions de personnes devraient passer par la voie numérique dans leur quête d'une alliance matrimoniale et pour leur recherche d'emploi d'ici mars 2008. Cette évolution trouverait son explication dans des phénomènes tant pratiques qu'économiques.

Une utilisation croissante des services en ligne 

Les chiffres d'affaires réalisés dans la recherche d'emplois et les services matrimoniaux en ligne reflètent nettement cette tendance. Respectivement, ces activités ont connu une croissance de 63% et 48% sur les exercices 2005 et 2006. Du point de vue des utilisateurs, ils devraient être environ 15 millions à avoir recherché un emploi en ligne à l'orée de 2008 et près de 10 millions à avoir recherché l'âme sœur. L'étude menée par la Chambre de commerce explique par ailleurs que cette dernière tendance reflète une profonde transformation de la société indienne.

Un phénomène de société

Elle révèlerait notamment une perte de vitesse des croyances traditionnelles liées au mariage. Ces estimations, réalisées sur la base des statistiques fournies par des acteurs des deux secteurs concernés, démontrent par ailleurs les avantages que revêt le marché de l'emploi en ligne pour les indiens. Selon l'étude, tout un pan de la population aurait pris conscience que l'accessibilité du web est synonyme de recherche d'emploi à moindre frais. Une évolution somme toute logique lorsque l'on sait que l'Inde est le quatrième pays en nombre d'internautes avec ses 100 millions d'habitants ayant accès au réseau.

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/07/2007)