Selon une enquête réalisée en ligne par l’Institut d’Etudes et de Sondage on et off line FullSIX Research, sur le thème «les achats en ligne: perceptions, pratiques et attentes», Internet est un ou...

Selon une enquête réalisée en ligne par l’Institut d’Etudes et de Sondage on et off line FullSIX Research, sur le thème «les achats en ligne: perceptions, pratiques et attentes», Internet est un outil parfois déceptif. Parmi les principales motivations évoquées pour avoir un accès Internet, figurent la possibilité d’accéder à de nombreuses informations (70 %), la possibilité de dialoguer (50 %) et très loin derrière, la possibilité d’acheter des produits en ligne (17 %). 92 % des internautes ont déjà cherché quelque chose sur Internet sans pour autant le trouver. 80 % ont déjà rencontré des difficultés d’utilisation (sites en panne, trop longs, payants). Les internautes ayant acheté en ligne ont effectué en moyenne 10 achats. 90 % des acheteurs en ligne effectuent des comparaisons avant d’acheter: 11 % uniquement sur Internet, 86 % sur Internet et hors ligne. Au cours des douze derniers mois, les acheteurs en ligne ont dépensé en moyenne 4 470 F et 815 F le mois dernier. Parmi les principaux motifs de mécontentement des acheteurs en ligne, figurent l’insuffisance des informations fournies pour effectuer son choix (31 %), la longueur du processus de commande (30 %), la sécurisation aléatoire du paiement en ligne (30 %) et le non respect des délais de livraison (25 %). Les relations avec l’administration (impôts, formulaires, factures), la commande de billets de spectacles et l’achat de produits financiers ou de voyages sont les services jugés les plus déficients hors ligne. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/03/2001)